Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > La Flamme Chantante


La Flamme Chantante

ISBN : 978-233002507-6
Catégorie : Aucune
Auteur : Ashton Smith, Clark (Proposer une Biographie)

Conte lointain et chimérique, cette nouvelle traduction de The city of the singing flame de Clark Ashton Smith, considéré avec son ami H. P. Lovecraft, comme l’un des pères de la fantasy et de la science-fiction modernes, est un joyau de poésie fantastique et d’érudition baroque.

Un extrait
.

Critique

Par Gillossen, le 20/11/2013

Si Clark Ashton Smith voit souvent son nom cité quand on parle d’auteurs comme H.P. Lovecraft, il reste largement méconnu du grand public par rapport au maître de Providence qui le soutint longtemps. Il faut dire que son œuvre s’avère nettement moins prolifique et n’a qui plus est pas été entièrement traduite en français. Il y aurait d’ailleurs beaucoup à dire sur cet auteur au parcours particulier qui délaissa par exemple la littérature pour se consacrer plus tard à sculpture ou la peinture. 
Aujourd’hui, ce sont les éditions Actes Sud qui ont choisi de dépoussiérer l’œuvre de l’auteur, qui traduisit notamment Baudelaire, à travers justement une nouvelle traduction de The Singing Flame.   
Ce court texte, ici présenté dans un format un peu spécial dans le cadre de la collection Un endroit où aller, constitue sans aucun doute l’un des travaux de l’auteur le plus célèbre. Même sans connaître Clark Ashton Smith, on retrouve bien les origines typiques du texte, avec le cas classique d’une narration à la première personne et un héros soudain privé de repères, découvrant des mondes fantasmagoriques peuplés de créatures qui ne le sont pas moins. Des visions hallucinées qui se succèdent et qui à première vue pourraient laisser penser que l’on a simplement affaire à un disciple besogneux de Lovecraft, dont les voyages dans ses Contrées du Rêve ont enchanté nombre de lecteurs.
Mais Ashton Smith possède un vrai ton. L’auteur avait d’ailleurs débuté sa carrière en tant que poète et il faut avouer que ses descriptions se révèlent souvent saisissantes, sans pour autant devoir composer avec la lourdeur que l’on retrouve parfois dans la prose d’un Lovecraft. 
Le récit en lui-même reste plaisant, parfois surprenant. Et si l’on se demande bien comment le communiqué de presse accompagnant l’ouvrage peut citer Star Wars, il n’en demeure pas moins que l’on se retrouve bel et bien littéralement transporté dans une succession d’univers dans lesquels les repères tombent les uns après les autres. L’auteur nous convie ici à une balade à travers le temps et l’espace qui donne envie de s’attarder au gré de ces rencontres, plus marquantes que les personnages eux-mêmes. 
Mais la brièveté du récit – une simple nouvelle au demeurant – et son déroulement d’une fluidité sans accroc malgré un style indéniablement riche mais pas chargé font que l’on ne s’attarde guère sur ce point, d’autant que là n’est pas le sujet. 
Après tout, nous avons (re)découvert ici, entre autres choses, une nouvelle cité qui mérite bien de réapparaître au patrimoine de la fantasy, dans un nouvel écrin. Et ce même si pour en revenir à cette nouvelle édition, on aurait préféré la voir disponible à quelques euros de moins… Mais n’allons pas faire la fine bouche dans le cas présent ! 

 

7.5/10

Discuter de La Flamme Chantante sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :