Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Un Monde sans dieux > La Chute des Thanes


La Chute des Thanes

Titre VO: Fall of Thanes

Tome 3 du cycle : Un Monde sans dieux
ISBN : 978-236270074-3
Catégorie : Aucune
Auteur : Brian Ruckley

Alors que les lignées du Vrai Sang reculent peu à peu face aux hordes de guerriers de la Route Noire, trahisons et dissensions internes font rage et mènent les hommes à leur perte. Dans cette lutte où le chaos règne en maître, la survie n’est plus seulement une question de bravoure. Mais cette guerre sanglante doit connaître une fin, quels qu’en soient les sacrifices.
Et qui pourra changer l’issu du conflit dans un monde abandonné des dieux eux-mêmes ?

 

Critique

Par Gillossen, le 19/03/2012

Avec la parution de La Chute des Thanes, et après avoir activement soutenu les deux premiers tomes, fatalement, nous étions à la fois impatients et légèrement inquiets à l’idée d’aborder cette conclusion. Et ce d’autant plus que ledit soutien se retrouve affiché en couverture et que toutes les trilogies sont loin de se conclure toujours avec brio.
Par chance, Brian Ruckley ne déçoit pas.
Et pour ce faire, l’auteur ne transige pas sur deux points forts de ses écrits précédents : l’âpreté et la densité de son propos. Avec ce troisième tome, Ruckley nous épargne le syndrome de la trilogie qui s’étire et s’étire encore au point de devenir un cycle fleuve (Non, nous ne citons personne…). Autant dire que si vous vous attendiez à voir les choses se finir avec des effusions de joie… Vous vous êtes sans doute trompés de route en chemin.
Dans La Chute des Thanes, les protagonistes de ce Monde sans Dieux assument leurs actes et prennent encore de l’épaisseur, y compris certains seconds rôles. Et si l’univers de Ruckley reste bien sûr brutal, violent, cru, l’auteur sait éviter les excès dans ce registre, sans sacrifier pour autant à la réalité dépeinte dans ces pages. 
L’intrigue du roman conserve un côté implacable qui laissera peut-être penser à certains qu’il manque là un soupçon de surprises, mais il ne faut pas perdre de vue l’objectif et les partis pris de Brian Ruckley, qui nous dépeint des personnages évoluant loin des rives de tout manichéisme, évoluant dans un cadre où le mot “devoir” prend tout son sens. A ce titre, Aeglyss restera sans doute la figure la moins énigmatique, de par son rôle même, mais il ne déparait pas pour autant dans l’ensemble de la fresque qui nous est narrée ici.
Puissante et prenante, cette conclusion confirme tout le bien que l’on pouvait penser de l’auteur. Dans la qualité d’écriture et le traitement des thèmes abordés, difficile de le prendre en défaut. Tout juste sent-on parfois légèrement sa présence dans l’ombre. Mais quant au verdict final, pour rebondir sur la polémique du moment dans un tout autre registre, nous sommes très loin d’une conclusion à la Mass Effect 3…  
Et il est bien dommage que la situation financière compromise des éditions Eclipse nous prive sans doute (NDLR au 28 août 2013 : depuis, le label est réapparu chez Panini), du moins, pour le moment, des prochains romans de l’auteur. 

7.5/10

Discuter de La Chute des Thanes sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :