Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Cycle de la chair > La Chair et le soufre


La Chair et le soufre

Tome 3 du cycle : Le Cycle de la chair
ISBN : 978-291562111-2
Catégorie : Aucune
Auteur : Audrey Françaix

Après avoir affronté la cruauté des barbares et le sadisme des nobliaux, les rares Atrébats survivants font face à un péril qu’ils n’avaient jamais connu : celui de la liberté. Chacun doit désormais suivre son chemin… Mais ce choix peut se révéler aussi dangereux que la pire des malédictions. Mantii et Ydelle en sont conscientes, mais elles doivent aussi composer avec les adoratrices du déchu, découvrant un monde qu’elles ne connaissaient pas : celui des sorcières, des potions sulfureuses et des démons lubriques !
Pour contrer les maléfices, les deux sœurs peuvent compter sur une poignée d’alliés. Les frères Orfalines, amazones aux corps parcourus d’ambrages. Mais aussi quelques Galaghels, anciens ennemis à la recherche de leur chef disparu… Leurs quêtes communes semblent vouloir les ramener où tout a débuté. Là, dans les brumes de l’Ergemont, se jouera le destin de chacun…

Critique

Par Gillossen, le 10/06/2005

Dans cette conclusion, le Cycle de la chair trouve enfin une ligne directrice claire et affirmée, tandis que l’on suit une fois de plus les péripéties de Mantii et d’autres, mais des avanies qui ne sont plus fatalement subies…
Dans un cadre plutôt bien esquissé, avec de la nouveauté, mais où les personnages ont la primeur, le soufre se fait effectivement bien présent : et pas seulement dans le cadre de sorcellerie et de démons lubriques, tel que le promet la quatrième de couverture. Il est également question de malheurs, de la perte de ses illusions, et autres… A ce titre, Mantii, si elle peut évidemment continuer d’agacer, connaît une réelle évolution.
Mis en avant pour son caractère érotique, nous avions eu l’occasion de revenir sur ces éléments lors des deux premiers tomes. Cette fois, que ce soit au niveau des situations et de la mise en scène, tout en évitant le cours d’anatomie systématique, l’auteur parvient à pousser les choses plus loin, et sans faire tourner le seul intérêt de son récit autour, à travers divers ébats qui ont chacun leur sens.
Alors, au final, si cette nouvelle plongée ne convaincra pas tous les indécis, aucune des caractéristiques précédentes n’étant foncièrement remise en cause, la qualité globale sera bien montée d’un cran à chaque fois.

7.5/10

Discuter de La Chair et le soufre sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :