Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > La Caverne


La Caverne

Titre VO: Pechtchera

ISBN : 978-222619085-7
Catégorie : Aucune
Auteur : Sergueï Diatchenko (Proposer une Biographie)
Auteur : Marina Diatchenko (Proposer une Biographie)

La Caverne est un lieu mystérieux que hantent la nuit, dans leurs songes, les habitants de cette ville située nulle part mais très semblable à l’une des nôtres. Dans cet univers onirique, transformés en animaux – prédateurs et proies –, ils s’affrontent cruellement jusqu’à la mort : la nature est impitoyable pour les faibles qu’elle élimine pour maintenir un équilibre salutaire. Au matin, on retrouve les cadavres de ceux qui sont ainsi morts dans leur sommeil. En revanche, ni agressivité ni cruauté dans un monde diurne tout à fait “normal” par ailleurs.
Mais ces deux mondes, en apparence si distincts, ne sont pas étanches. Que se passe-t-il quand le monde de la Caverne et le monde réel se rencontrent ? Les possibilités donnent le vertige, surtout quand la victime reconnaît de jour son agresseur nocturne.

Critique

Par Gillossen, le 16/04/2009

Que voilà un bien étrange ouvrage !
Tout d’abord, car il risque d’échapper à l’attention des amateurs de fantasy pure et dure, qui n’ont pas forcément l’habitude de se tourner vers Albin Michel – du moins, en dehors de sa collection Wiz – en quête de nouvelles lectures, une impression renforcée par la sobriété de sa couverture ou l’aridité de sa quatrième de couverture.
Mais cette singularité attire et il est évident dès les premières pages que l’on ne croise pas si souvent de telles parutions à la frontière des genres. Le jeu de pistes sur lequel nous entrainent les deux auteurs soulève de vraies interrogations et brasse bon nombre de thèmes, qu’il soit question du libre-arbitre, du poids des mécanismes de la société, les méandres de notre psyché, ou bien encore de la nature de la réalité et de ses limites, peut-être plus étendues qu’on ne le croit…
Et qui pour trancher au fil de l’intrigue ? Marina et Sergueï Diatchenko semblent vouloir laisser le lecteur trancher par lui-même, quitte à ne pas (tout) savoir au bout du compte, voire à rester sur sa faim. Mais n’est-ce pas finalement notre lot quotidien ?
À travers le contexte « moderne » du roman ou la mise en abyme qu’il nous propose, on retrouve néanmoins la poésie âpre et sauvage de l’âme slave, notamment dans les passages dans la Caverne bien sûr, mais pas uniquement. Il suffit d’ailleurs de songer au personnage de Paula Nimrobets, héritière d’une longue tradition d’héroïnes.
Si le lecteur peut tout d’abord s’avérer déstabilisé – que ce soit par le récit des premières pages ou le monde de la Caverne – il se fait rapidement au ton bien particulier de ce roman, qui se retrouve aussi bien dans le fond que dans la forme, pour bien vite finir par le dévorer.
Au-delà du suspense ou de son vernis fantastique, c’est bien le travail de réflexion qui domine. Pas étonnant que ce roman soit un véritable best-seller en Russie, en Ukraine et en Pologne, et ait reçu le Prix du Fantastique russe et le Prix du Meilleur Auteur au Festival Européen du fantastique de Glasgow.

7.5/10

Discuter de La Caverne sur le forum.



Auteurs



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :