Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > La Trilogie de Bartiméus > L'Oeil du golem


L'Oeil du golem

Titre VO: The Golem’s Eye

Tome 2 du cycle : La Trilogie de Bartiméus
ISBN : 978-222615298-5
Catégorie : Jeunesse
Auteur : Jonathan Stroud

“Je pensais bien que tôt ou tard je me ferais à nouveau invoquer par un crétin à chapeau pointu, mais le même imbécile que la dernière fois, ça, j’étais loin de m’en douter !”
Londres, ville des magiciens et des sorciers, au XXIe siècle. Le jeune Nathaniel connaît une ascension fulgurante au sein du gouvernement des magiciens. Sa mission la plus urgente consiste à mettre un terme aux activités de la mystérieuse Résistance, menée par Kitty et ses amis qui ne cessent de lui échapper. Alors que la pression monte, Londres se voit soudain menacée par une série d’attentats terrifiants. Est-ce la Résistance ou un danger encore plus grand ? Chargé de cette enquête périlleuse, Nathaniel est contraint de s’envoler pour Prague et d’invoquer une nouvelle fois l’énigmatique et malicieux djinn Bartiméus.

Critique

Par Luigi Brosse, le 16/12/2005

Après un excellent début, le tome 2 était attendu avec impatience. Hélas, le résultat n’est tout à fait à la hauteur de cette espérance. Plusieurs aspects “plombent” quelque peu cette suite.
Tout d’abord c’est un volume de transition. L’auteur ayant annoncé une trilogie, il lui faut nouer les fils de son intrigue finale avant d’entamer son tome de conclusion. De nombreux passages ont donc un rôle purement explicatif, ce qui se révèle parfois longuet. Dans cette optique, on pourrait même aller jusqu’à dire que l’affrontement entre Nathaniel et le méchant de ce tome est facultatif. Il n’est là que pour permettre de réunir les protagonistes avant le grand saut. C’est regrettable de perdre ainsi une bonne partie du suspense et de l’action.
Le personnage de Kitty pâti de ces longues explications. Certes, un minimum est requis pour arriver à comprendre ses motivations, mais Jonathan Stroud s’atermoie un peu trop sur son enfance difficile. Il reste cependant que son évolution est de loin la plus positive. De personnage secondaire, elle acquiert un statut très charismatique devançant très nettement Nathaniel. Elle lui vole la vedette en devenant celle qui trouve des solutions et résout les problèmes.
Nathaniel passe donc complètement au second plan, dommage pour quelqu’un qui aurait pu aisément faire de la concurrence à Artémis. Adieu donc son coté petit génie, son entrée dans le monde cruel des magiciens semble avoir réduit son intelligence à celle d’un bulot cuit. On le découvre coléreux, impérieux, orgueilleux et surtout totalement dépassé par les événements. On en viendrait presque à souhaiter que Bartiméus le secoue un peu pour lui faire retrouver ses esprits.
Bartiméus est pour sa part toujours identique à lui-même. Chacune de ses interventions est un moment de bonheur. Son humour, ses commentaires en aparté, son ironie mordante le rendent inoubliable. On ne peut que regretter ses apparitions que trop rares et la disparition de sa complicité avec Nathaniel.
Malgré tout, la lecture n’est pas déplaisante. Certains aspects négatifs auraient pu aisément être améliorés mais ils ne rendent pas pour autant le livre illisible. D’autres points sont une conséquence de la trilogie (explications, caractère de Nathaniel…) et on ne peut qu’espérer que le tome successif inversera la tendance. En conclusion, L’œil du golem est un peu moins distrayant que le précédent mais reste une suite sympathique.

7.0/10

Discuter de L'Oeil du golem sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :