Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > L'Heure du loup


L'Heure du loup

Titre VO: The Wolf's Hour

ISBN : 978-281120016-9
Catégorie : Aucune
Auteur : Robert McCammon (Proposer une Biographie)

Michael Gallatin est un as de l’espionnage, un séducteur, mais surtout un loup-garou. Capable de se transformer à la vitesse de l’éclair, de tuer silencieusement et avec une incroyable férocité, il a déjà donné un aperçu de ses talents en Afrique contre Rommel. Il doit maintenant s’acquitter de la plus dangereuse et de la plus délicate des missions : découvrir qui se cache derrière l’opération « Poing d’Acier », le mieux gardé des plans secrets nazis.

Critique

Par Belgarion, le 06/10/2009

Avec ce roman, Robert McCammon aborde le rivage mouvant du fantastique et flirte dans le même temps avec la fantasy. En effet, à travers cette histoire c’est le mythe du loup-garou qui est modernisée et mise en avant dans le cadre de la Seconde Guerre mondiale. La période est bien choisie car elle permet de suivre Michael Gallatin, James Bond avant l’heure et loup garou à ses heures, qui a pour tâche de remplir différentes missions suicides pour lutter contre les plans machiavéliques d’Hitler et de ses séides. Grand, fort, ténébreux et mystérieux, le personnage principal n’est pas renversant d’originalité, mais il réussit à attirer la sympathie et l’intérêt du lecteur grâce à son passé et une psychologie fouillée. Cependant, à part quelques rôles secondaires comme Chesna ou le déserteur allemand qui relèvent le niveau de la galerie des personnages, la plupart des autres intervenants ne parviennent pas à émerger et restent fades. De plus, il est dommage que l’auteur vire systématiquement dans le stéréotype et l’exagération lorsqu’il en vient au traitement des nazis dont le rôle de « méchants » aurait été plus intéressant avec plus de relief et de nuances.
Mais en-dehors des personnages, l’accent du livre est clairement mis sur l’aventure et l’action en sur-régime. Les rebondissements entrecoupés de scènes de combats violents en corps à corps s’enchaînent sans répit. L’auteur emploie volontairement des termes crus pour illustrer certains passages relativement brutaux et sanglants qui constituent un parallèle entre la sauvagerie des loups et la violence intrinsèque des hommes. Il ne fait pas dans la dentelle en n’hésitant pas à faire mourir les personnages, parfois d’horrible façon, et son ton juste et précis touche particulièrement le lecteur.
La construction du récit se fait en deux temps avec la période actuelle qui voit le héros, Mikhail, aux prises avec les serviteurs du nazisme et l’enfance mystérieuse du héros qui vise à expliquer comment il a pu obtenir cette double nature, hommes et loup. Dans l’ensemble l’histoire se tient et garde sa cohérence et son intérêt jusqu’à la fin, depuis les froides steppes russes de l’après-tsarisme jusqu’aux dernières heures du nazisme en Europe.
Sans être un monument de la littérature, le livre de McCammon remplit parfaitement son rôle en divertissant le lecteur qui repose cet opus en se disant qu’il ne serait pas contre une nouvelle aventure de l’agent secret loup-garou.

7.0/10

Discuter de L'Heure du loup sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :