Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Testament > L'Héritière


L'Héritière

Tome 1 du cycle : Testament
ISBN : 978-291768975-2
Catégorie : Aucune
Auteur : Jeanne-A Debats (Proposer une Biographie)

Je m’appelle Agnès Cleyre et je suis orpheline. De ma mère sorcière, j’ai hérité du don de voir les fantômes. Plutôt une malédiction qui m’a obligée à vivre recluse, à l’abri de la violence des sentiments des morts. Mais depuis le jour où mon oncle notaire m’a prise sous son aile, ma vie a changé. Contrairement aux apparences, le quotidien de l’étude qu’il dirige n’est pas de tout repos : vampires, loups-garous, sirènes… À croire que tout l’AlterMonde a une succession à gérer ! Moi qui voulais de l’action, je ne suis pas déçue… Et le beau Navarre n’y est peut-être pas étranger.

Critique

Par Erkekjetter, le 26/09/2017

Fraîchement orpheline suite à un accident, Agnès se retrouve un peu perdue. Et passablement saoule. Sa vie était déjà bien assez compliquée sans cet évènement tragique, car elle tient de sa mère un don quelque peu encombrant : non seulement elle voit les fantômes, mais cela lui vaut également de prendre en pleine tronche les sentiments violents (et c’est un euphémisme !) des morts dès qu’elle met un pied dehors. Nous sommes à Paris, en 2029, et il y en a presque à tous les coins de rue… De plus, elle n’a pas de véritable moyen de se mettre à l’abri de ces émanations de façon durable et en bonus elle doit composer avec de multiples allergies, plutôt sévères.
Bref, les choses ne s’arrangent guère avec le décès de ses parents. Heureusement c’est à ce moment que l’oncle Géraud refait surface pour la prendre sous son aile. Et lui proposer un boulot : rejoindre son étude de notaire en tant que paléographe. Mais il ne s’agit pas de n’importe quelle étude de notaire, puisque Géraud travaille pour l’Altermonde. Ce sont donc principalement des créatures surnaturelles qui font appel à ses services. Lui-même s’est entouré de collaborateurs relativement singuliers, parmi lesquels on compte un vampire amateur de comics, un homme sirène et une roussalka fan de maquillage et adepte des jeux de mots foireux mais réjouissants.
Ce premier tome s’articule autour d’une affaire de succession, pour le compte du Cénacle de Dame Bathilde, vampire de son état, qui se trouve légèrement encombrée par son actuel Dauphin. Cela va donner lieu à toutes sortes de complications, que Géraud et son équipe vont devoir démêler pour pouvoir donner satisfaction à leur illustre cliente. Voilà un dossier qui promet d’être instructif pour les premiers pas d’Agnès au sein de l’étude.
Jeanne A-Débats propose ici une histoire très bien ficelée, où l’ironie et l’humour (souvent noir) se taillent une belle place. Le ton est vif et décalé, le style fluide, les personnages plein de gouaille. A la fois forte et fragile, l’héroïne est bien loin des irritants clichés de fille-badass-qui-porte-du-cuir qui peuplent certains romans de fantasy urbaine, sans tomber pour autant dans le travers inverse, celui de la poupée parfaite. Son humour parfois caustique, ses contradictions et ses faiblesses contribuent à en faire un personnage très humain, dont on se sent proche : elle pourrait être notre voisine ou notre amie.
Les personnages secondaires ne sont pas en reste, ils ont tous une personnalité complexe dont on découvre les facettes au fur et à mesure. Et là encore, on évite les douloureux clichés. C’est un plaisir de plonger dans ce Paris alternatif, peuplé de créatures surnaturelles diverses, auquel l’auteur donne vie avec brio, et une fois le roman terminé, on en prendrait volontiers une part de rab. Ça tombe bien, il y a un deuxième tome !

8.0/10



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :