Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Vif-argent > L'Éveil du Vif-Argent


L'Éveil du Vif-Argent

Titre VO: Quicksilver Rising

Tome 1 du cycle : Vif-argent
ISBN : 978-291437093-8
Catégorie : Aucune
Auteur : Stan Nicholls

Reeth Caldason est le dernier survivant d’une tribu de guerriers massacrée.
Sujet à des crises de rage aveugle qui mettent son entourage en danger, il est forcé d’errer à travers le monde, avide de vengeance pour son peuple et d’un remède pour la malédiction magique qui l’afflige.
Et, au pays de Bhealfa, la magie détermine l’ordre social. Chaque classe bénéficie de magies de différentes qualités : de maigres charmes pour les indigents et d’exorbitants sortilèges réservés aux riches. Mais les sorts les plus puissants sont employés par les autorités pour contrôler la population.
Or le mal qui frappe Reeth est énigmatique et ses recherches sont jusqu’ici restées vaines. Ce n’est que lorsque Kutch, jeune apprenti d’un sorcier, lui parle d’un mystérieux Chapitre que Reeth retrouve une lueur d’espoir. Ensemble, ils se rendent à la capitale de Bhealfa en quête de cette société secrète, sans savoir qu’ils vont être entraînés dans un monde de danger et de conspiration…

Critique

Par Gillossen, le 06/09/2007

Après la trilogie Orcs finalement plutôt décevante, le point de vue de ceux-ci rappelant bien vite n’importe quel groupe de héros humains, Stan Nicholls revient à la charge.
Et cette fois, on laisse de côté les velléités d’originalité pour revenir à une bonne vieille histoire dans la veine de Gemmell, dont il est d’ailleurs le critique et l’ami. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’auteur a bien retenu ses leçons ! Voilà un roman qui a l’allure d’un Gemmell, le style sans fioriture d’un Gemmell, une entrée en matière musclée façon Gemmell…
Mais la saveur se révèle tout de même quelque peu différente. Il manque peut-être ce soupçon de hargne, la mise en péril de l’espoir dans un monde dévasté pour que le lecteur se sente aussi impliqué, pris aux tripes comme il peut le devenir face au meilleur de cette référence de la fantasy d’action. Mais on retrouve par contre un peu plus d’humour, même si cela tout comme l’intrigue demeure des plus classiques. Aussi bien dans son déroulement que dans ses ressorts.
Il est toutefois dommage que le héros lui-même se montre quelque peu fade face à tout ce qu’il traverse, peu aidé d’ailleurs par des seconds rôles moulés de façon fort conventionnelle, (le jeune apprenti servant de sidekick comique…) et donc sans réelle surprise.
Bref, voilà une lecture plutôt anodine, ni renversante ni médiocre, qui pourrait constituer quoi qu’il en soit une bonne alternative aux amateurs de Gemmell en manque, ou bien à la recherche d’une série de ce type, à condition d’être bien conscient qu’elle demeure très conventionnelle. A préférer peut-être pour une lecture de seconde main, en attendant la suite du moins.

5.5/10

Discuter de L'Éveil du Vif-Argent sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :