Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Shikanoko > L'Enfant du Cerf


L'Enfant du Cerf

Titre VO: Emperor of the eight islands

Tome 1 du cycle : Shikanoko
ISBN : 978-207058814-5
Catégorie : Jeunesse
Auteur : Lian Hearn

Aux sources du Clan des Otori… Une épopée fantastique dans un Japon médiéval fascinant.Laissé pour mort dans la montagne, le jeune Shikanoko trouve refuge chez un sorcier qui lui fabrique un masque aux immenses pouvoirs magiques. Il devient «l’Enfant du Cerf». Il parlera aux fantômes et aux esprits protecteurs, il apprendra des hommes et des femmes les plus puissants, il connaîtra le raffinement, l’amour et les sentiments les plus purs, mais aussi la bestialité, la cruauté et les machinations politiques…

Critique

Par Tatiatalante, le 19/07/2017

Lian Hearn, après le Clan des Otori, nous réinvite dans son univers de fantasy japonaise. Shikanoko est une série de romans jeunesse en quatre volumes (qui sortiront tous cette année) qui explore l’origine du Clan des Otori, même si pour l’instant il est difficile de voir le lien entre les deux récits.
L’histoire commence avec celle de Shikanoko, jeune homme haï par son oncle, qui se retrouve abandonné en pleine forêt où il est recueilli par un sorcier aux pouvoirs sombres. Il devient ainsi possesseur d’un masque de cerf magique qui va précipiter sa destinée et celle de l’empire.
C’est à partir de ce pitch de départ que l’histoire va tisser sa trame. L’auteure dans ce premier tome s’est plus attachée à décrire et poser son monde qu’à s’attarder sur les personnages, hormis Shikanoko et certains autres comme le prince abbé. La multiplication des personnages de l’histoire ne laisse pas la possibilté au lecteur de s’attacher à eux. Néanmoins, vous retrouverez tous les éléments qui ont fait le succès du Clan des Otori : de l’action, des passions amoureuses contrariées, des intrigues politiques et militaires pour s’emparer du trône du Lotus. Le récit, bien que classique dans sa trame, se révèle assez prenant.
Le lecteur se retrouve immergé grâce à la plume fluide de Lian Hearn dans un monde archaïque, primitif, où une magie primordiale et le peuple ancien existent. Ce monde qui fait écho aux mythes et croyances japonaises présente une face sombre, cruel, voire glauque dans certaines scènes. Une grande partie de l’intérêt du livre trouve son origine dans cet environnement travaillé. Il est en tout cas le point fort du récit et délivre une ambiance originale.
Lian Hearn nous invite à une balade onirique où la violence, la beauté et la magie s’entremêlent dans des chapitres courts et rythmés qui en font une lecture plaisante, même si elle reste superficielle sur les personnages. Espérons qu’après la pose du décor et de l’histoire, l’auteure nous fasse plus vibrer avec le destin de ces personnages. A suivre donc.

7.0/10

Discuter de L'Enfant du Cerf sur le forum.



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :