Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > L'Encyclopédie des héros du merveilleux


L'Encyclopédie des héros du merveilleux

ISBN : 978-284228360-0
Catégorie : Roman connexe
Auteur : Edouard Brasey

Comment Arthur devint-il roi de toutes les Bretagnes grâce aux enchantements de Merlin ? Qui étaient les chevaliers de la Table ronde ? Comment Beowulf vint-il à bout du monstre Grendel ? Les alchimistes Nicolas Flamel et Cagliostro ont-ils trouvé la pierre philosophale ? Comment Siegfried parvint-il à tuer le dragon Fafnir ? Pourquoi la fée Mélusine devait-elle s’enfermer chaque samedi pour prendre un bain loin des regards humains ? Pourquoi Peter Schlemihl a-t-il perdu son ombre ?
 Ces questions, parmi bien d’autres, trouvent leurs réponses dans cette Encyclopédie des héros du merveilleux, qui retrace les destins mirifiques et légendaires de près de deux cents personnages célèbres, immortalisés par les mythologies, les légendes ou la littérature fantastique.

Critique

Par Gillossen, le 20/10/2009

Que ferait-on sans un défricheur entêté tel que Edouard Brasey bien décidé à couvrir tout le spectre du catalogage encyclopédique de la fantasy ?
Cette fois, place au héros, une figure importante entre toutes, s’il en est, dans ce domaine littéraire qui nous est cher. À travers 6 chapitres classant les héros selon différentes catégories (notons que toutes les figures présentées n’appartiennent pas forcément au camp des forces du Bien), l’auteur nous propose un tour d’horizon relativement exhaustif mais fatalement frappé de manques.
Il faut en effet avoir clairement à l’esprit que les héros rassemblés ici sont essentiellement tirés de contes et de légendes, ou d’ouvrages tel Dracula. Pas de représentants issus de séries fantasy récentes, tel qu’un FitzChevalerie ou un Rand Al’Thor. Un choix éditorial tout à fait respectable en soi, bien entendu.
De même, certaines présentations ne font parfois qu’une poignée de lignes. Nul doute que certains personnages demeurent mystérieux ou qu’il n’était de toute façon pas question de développer certaines biographies dans le cadre de cet ouvrage, mais on pourra néanmoins le regretter.
La quantité et la qualité sont toutefois évidemment au rendez-vous, avec des textes très clairs, aisément abordables, et des petits suppléments toujours appréciables. Et voir citer Joseph Campbell reste évidemment un plus…
Comme toujours, on ne peut que louer le soin apporté par l’éditeur Le pré aux clercs à cet ouvrage, entre les illustrations de Didier Graffet ou Sandrine Gestin, le format adopté, la qualité du papier… Un beau livre à offrir donc, et qui sait rester abordable.
Les héros sont éternels !

7.0/10

Discuter de L'Encyclopédie des héros du merveilleux sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :