Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > L'Empire électrique


L'Empire électrique

ISBN : 979-102810244-9
Catégorie : Aucune
Auteur : Fleury Victor

Dans un XIXème siècle uchronique, la France domine le monde, les troupes napoléoniennes armées par la science voltaïque garantissant la paix de l’Empire. Dans cet hommage au roman populaire et à l’anticipation, des héros littéraires vivent des aventures bien différentes de celles qui les ont fait connaître. Accompagnez Sherlock Holmes, le capitaine Nemo, Gavroche, Zorro, Watson ou encore Frankenstein dans leur lutte pour la liberté et la vérité. Et sur les pas de Jules Verne, de Conan Doyle ou encore de Victor Hugo, plongez dans les ombres de l’Empire Électrique !

Critique

Par Saffron, le 02/04/2017

Bienvenue dans l’Empire Électrique. Un monde où Napoléon Ier n’a jamais perdu à Waterloo et où les Bonaparte règnent d’une main de fer sur l’Europe et une bonne partie du reste du monde. Un monde où la science voltaïque a connu des avancées fulgurantes et permet désormais tous les miracles, du voyage dans le temps à la jeunesse éternelle. Un monde où les personnages littéraires les plus emblématiques de notre 19è siècle se trouvent réunis dans d’improbables crossovers qui sont autant d’hommages.
Victor Fleury imagine pour nous un empire bonapartiste qui n’a jamais été et le développe habilement au fil des six nouvelles qui composent ce recueil. Des bayous de Louisiane au bagne Vidocq en plein désert australien, en passant par les fastes de la capitale de l’Empire français, Lyon, cet exercice de style « voltapunk » (le mot est de l’auteur) est parfaitement cohérent et vaut largement le détour à lui seul. Mais là où l’univers se distingue vraiment, c’est par les personnages qui le peuplent.
Un justicier californien masqué, un détective conseil, un capitaine de sous-marin ou encore un titi parisien réchappé des barricades… La galerie de portraits est plus que familière, les têtes plus que connues, et la lecture se transforme vite en une partie de « Identifie le plus d’œuvres cultes » jubilatoire. En théorie, réunir dans une même nouvelle des personnages nés sous la plume de différents auteurs s’apparente largement à de la fanfiction hasardeuse ; dans la pratique, Victor Fleury réussit un tour de force en rendant ses crossovers littéraires crédibles et très naturels. Après tout, Gavroche et Étienne Lantier, même combat – il fallait seulement y penser !
Ce qui frappe surtout, à la lecture de ce recueil, c’est le respect avec lequel Fleury traite les auteurs dont il s’inspire et les personnages qu’il leur emprunte. Les nouvelles ont beau baigner dans le plus pur imaginaire, Zorro, Van Helsing, le Dr Watson et consorts sont traités avec tous les égards dus à des figures incontournables de la littérature. On se surprend d’ailleurs à penser que les auteurs d’origine ne renieraient sans doute pas ces nouvelles aventures… pour la plupart, en tous cas !
Format nouvelles, ambiance steampunk et grosses influences littéraires, le tout servi par une écriture soignée, sans lourdeur… Autant de caractéristiques qui font forcément penser à Feuillets de cuivre, de Fabien Clavel. L’Empire Électrique ne souffre pas de la comparaison, loin de là – et comme son prédécesseur, le recueil est à mettre au rang des hommages littéraires réussis, tant sur le fond que sur la forme. Le pari était osé, mais Victor Fleury a prouvé que la fanfiction avait de l’avenir… quand l’auteur a du talent !

7.5/10

Discuter de L'Empire électrique sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :