Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le royaume de Pierre d'Angle > L'art du naufrage


L'art du naufrage

Tome 1 du cycle : Le royaume de Pierre d'Angle
ISBN : 978-281261804-8
Catégorie : Jeunesse
Auteur : Quiviger, Pascale

Après deux années à sillonner les mers avec son équipage, le prince Thibault décide enfin de rentrer chez lui.
Là-bas, sur son île natale, son père l’attend et compte sur lui pour régner sur le royaume de Pierre d’Angle après sa mort. Mais en chemin, une rencontre va bouleverser l’existence du Prince : un passager clandestin, Ema, une esclave en fuite. Ensemble, ils vont devoir faire face aux dangers qui guettent Pierre d’Angle. 

Critique

Par Aerendhyl, le 11/03/2019

La parole aux éditeurs est toujours un moment attendu et bien souvent apprécié de la part des lecteurs du site. Il permet de donner une idée sur notre année de lecture à venir et aussi de découvrir certains romans qui auraient pu nous échapper, un peu comme ce Royaume de Pierre d’Angle
N’attendez pas une ribambelle de hauts faits au cours de cette lecture. Vous vous trouverez plus face à une sorte de roman introductif d’un monde à l’apparence simpliste, mais qui révèle tout son intérêt au fil des pages et des escales de notre héros. Escales qui sont des prétextes pour nous faire découvrir la politique de chacun des Royaumes autour de celui du jeune prince et nous plonger dans l’imperfection de ce Monde à l’allure si parfaite.  
Car oui, on sent que les enjeux politiques prendront sûrement une place très importante par la suite des aventures de notre jeune prince. Là est toute la subtilité de la plume de l’autrice. Nous introduire des éléments sporadiques sans pour autant nous ennuyer. Nous découvrons, nous apprenons et nous accompagnons la navigation de l’équipage de « L’Isabelle ». Les éléments perturbateurs de cette navigation viennent ajouter un surplus d’informations sur la suite des événements. Une façon de faire très bien ficelée qui nous tient à flot dans la lecture du roman. Ajoutons à cela une façon très fine de parler de sujets sociétales faisant un écho plus ou moins loin à notre actualité et vous avez là une lecture des plus agréables. Pascale Quiviger nous démontre que la fantasy est un moyen d’aborder, sans difficulté et sans choquer une partie du lectorat, tous les sujets possibles et inimaginables. 
Sa plume se révèle fluide, parfaitement bien menée avec une certaine forme de poésie. On se prend à plonger dans cet imaginaire au travers des descriptions mais surtout des savoureux dialogues. Dialogues qui mettant en avant une galerie de personnages étoffée et très diverse. Le fait de situer une large partie de ce roman en compagnie de l’équipage fait que nous nous attachons à eux, que nous apprenons à les aimer (voir les détester !). Il y a là une vraie alchimie qui inaugure de belles choses vu la tournure de la fin de ce premier roman. Le seul regret résiderait dans le côté trop manichéen des personnages. Il ne semble pas y avoir de juste milieu ce qui peut en « décourager » certains cherchant une véritable profondeur de ce côté-là. 
Car tout semble s’emballer vers la fin de la lecture. Chose assez cruelle pour le lecteur, parce que la lecture du dernier mot nous laisse avec l’envie irrésistible de lire sans plus attendre la suite de ces aventures. 
Ce premier tome remplit toutes les attentes que « la parole aux éditeurs » avait posé. On ressent la volonté de créer un monde fort et très complet de la part de l’autrice, malgré un soupçon de simplicité de prime abord. La lecture confirme ce sentiment de puissance, de simplicité et de fluidité. Si les propos d’Olivier Pillé à propos du roman qu’il défend ont fait écho à votre esprit, sautez sur ce roman. 
Il saura parfaitement vous satisfaire. 

7.5/10

Discuter de L'art du naufrage sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :