Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > La Couronne des sept royaumes > L'Armée de l'ombre


L'Armée de l'ombre

Titre VO: Shapers of Darkness

Tome 7 du cycle : La Couronne des sept royaumes
Partie 1 de "Shapers of Darkness"
ISBN : 978-275640116-4
Catégorie : Aucune
Auteur : David B. Coe

La guerre est déclarée !
Les intrigues du Tisserand portent enfin leurs fruits : les cours Eandi, en proie à de violentes dissensions et à la confusion la plus totale, sont mûres pour l’invasion. Eibithar, pris en tenaille entre la flotte de Braedon et l’armée d’Aneira, s’apprête à livrer un combat qui sera sans doute le dernier, alors même que le duc de Galdasten complote contre le roi Kearney pour lui ravir le pouvoir. En Aneira, le régent est sur le point d’écraser les ducs rebelles à son autorité. Le Tisserand peut se réjouir : victimes de leur bêtise, les cours Eandi seront bientôt trop faibles pour résister à son ultime assaut.
Mais tout espoir n’est pas perdu. Kentigern, enfin sorti de son aveuglement sur le meurtre de sa fille Brienne, prend la mesure de sa trahison. Parviendra-t-il à faire machine arrière ? Comme lui, les monarques les plus éclairés comprennent à présent la nature de la menace. Soutenus par des sorciers Qirsi restés loyaux, Grinsa en tête, ceux-ci n’ont plus d’autre choix que de se tenir prêts, l’heure venue, à se dresser contre le Tisserand et son armée de l’ombre.

Critique

Par Belgarion, le 23/06/2008

L’Armée des ombres est clairement un tome de transition avec l’avancée inexorable des plans de conflit du Tisserand. Les protagonistes se placent sur les cases qui leur ont été assignées dans cette gigantesque partie d’échecs, et les premiers mouvements sérieux s’engagent sans pour autant que les évènements s’accélèrent.
Tavis et Grinsa tentent de s’y opposer et si Kearney, la reine de Sanbira et certains nobles d’Aineira se sont aperçus de la réelle menace qui plane sur eux, cette prise de conscience semble trop tardive pour changer la donne - d’autant plus que leurs adversaires dans l’ombre sont prêts à tout.
Les morts sont encore peu nombreuses mais elles entraînent une myriade de tenants et aboutissants qui font avancer l’intrigue.
Ce rythme encore calme en dépit de plusieurs moments forts risque de frustrer certains lecteurs, mais il illustre clairement la maîtrise de l’intrigue de bout en bout par David B. Coe. On pourrait simplement regretter que certains personnages soient ici mis de côté en attendant un retour sur scène qui s’annonce tonitruant.
Riche en potentiel, le roman est parsemé d’idéologies fanatiques, meurtres, trahisons, amour et de conflits géopolitiques qui font lentement monter la pression. Nul doute que dans le prochain tome nous arriverons à l’explosion.

7.0/10

Discuter de L'Armée de l'ombre sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :