Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > La Rose de Djam > L'Appel des Quarante


L'Appel des Quarante

Tome 1 du cycle : La Rose de Djam
ISBN : 979-103600000-3
Catégorie : Aucune
Auteur : Alexie, Sandrine

« Imagine que tu retrouves la coupe ? Une fois la Rose de Djam en ta possession, serais-tu tentée d’en user ?
– Euh… Tu veux dire pour voir dedans ?
– Évidemment ! Pas pour y boire un cru syrien ! »
Elle eut soudain l’impression que quarante esprits la sondaient. Yokhannân insista :
« Hé bien ! Si tu pouvais accéder à tous les secrets de l’univers, d’un seul coup d’œil, n’y succomberais-tu pas ?
– Je ne crois pas, dit Sibylle, en rejetant une mèche de son front et en lui rendant son regard. Je ne suis pas certaine qu’ils soient tous agréables à regarder. »

Critique

Par Aerendhyl, le 29/05/2019

Voilà un énième roman qui a su retenir mon attention lors de la parole aux éditeurs.
On le sait, c’est le but des maisons d’éditions de mettre en avant leurs futures sorties, parfois en le faisant un peu trop, conduisant à une petite déception.La dernière phrase de la quatrième de couverture est alléchante, un mélange des cultures, un mélange des langues, un mélange des religions… Un mélange saupoudré en plus d’une touche de fantasy ? Que demander de mieux, me dire-vous ?
Pour commencer, la touche de fantasy n’est pas forcément présente dans ce premier tome. Il s’agit surtout d’un tome d’introduction pour une histoire qui se ficelle au fur et à mesure de la lecture. On prend mesure de l’ampleur de l’intrigue vraiment vers la fin du roman, nous intriguant comme il faut sans nous laisser vraiment sur notre fin.
Le reste n’est qu’un long « road-trip » prenant place dans le proche-orient des Croisades. Un choix très peu souvent utilisé en fantasy, surprenant mais galvanisant ! L’avantage lorsque l’auteure est une spécialiste de la culture islamique et sait agréablement nous mettre dans l’ambiance par sa plume. Sandrine Alexie maîtrise son sujet, sait mettre en avant ses connaissances en nous les faisant partager avec un certain plaisir, cela se ressent véritablement à la lecture. Pour les plus novices, on y découvre une culture, une façon de vivre, une part de l’histoire. Cela fait la plus grande force du roman, indéniablement.
Cela n’aurait pas été possible sans une galerie de personnages crédible et diversifiée. Toujours en reprenant les divers peuples de l’époque. Ainsi vous retrouvez  chrétiens, kurdes, sarrasins, toulousains, gascons… Une vraie flopée qui saura ravir tout le monde puisque chaque personnage, principal ou non, dispose d’une vraie psychologie imprégnant un peu plus le récit dans cette ambiance de la croisade.
L’intrigue en elle-même se dévoile au fil de la lecture. Partant d’un postulat assez basique : une princesse se retrouve impliquée dans un voyage dont elle ne sait pas grand-chose mais risquant de mettre le monde en danger, un danger bien plus important qu’une guerre de religion. Simple mais pourtant très efficace à la lecture parce que l’auteure ne nous laisse jamais sur le côté. Le lecture offre de multiples rebondissements et retournements de situation, parfois un peu facile, mais jamais prématurées.L’intérêt est aussi d’aborder des messages que l’on peut qualifier d’inhérent à notre présent. Il est question de la place de la femme, de multi-culturalisme et d’acceptation de l’autre. Des thèmes s’ancrant très bien dans l’époque historique choisie, il faut en convenir. Encore plus lorsque l’on sent la passion de l’auteure à nous transmettre ces messages. 
L’appel des Quarante est une belle découverte. Bien que ce soit un premier tome d’introduction, l’auteure sait nous happer dans son récit et nous donner envie d’en découvrir plus ! On referme le roman avec l’irrésistible envie de lire la suite. Une suite présageant d’excellentes choses, on l’espère. 

7.5/10

Discuter de L'Appel des Quarante sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :