Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > L'Anti-Magicien


L'Anti-Magicien

Titre VO: Spellslinger

ISBN : 978-207508555-7
Catégorie : Jeunesse
Auteur : De Castell Sebastien
Traducteur : Devaux, Laetitia

Kelen, 16 ans, est l’héritier d’une des grandes familles qui se disputent le trône de la cité. Il prépare son premier duel pour devenir mage. Mais ses pouvoirs ont disparu.
Il doit ruser… ou tricher, quitte à risquer l’exil, voire pire. Ses seuls soutiens, deux acolytes explosifs : Furia, la vagabonde imprévisible et Rakis, un chacureuil féroce et acerbe.

Critique

Par erkekjetter, le 04/09/2018

Premier tome d’un cycle prévu en six volumes, L’Anti-magicien nous permet de faire connaissance avec son héros, Kelen. Fils d’un des plus grands mages de la cité, il doit se préparer pour une série d’épreuves qui lui permettront de gagner son propre nom de mage ; et comme rien n’est plus important pour son peuple que la magie et sa pratique, ces épreuves sont donc déterminantes et susceptibles d’influer sur la suite de son existence. D’autant plus que la position de son père ne lui laisse pas tellement d’autre choix que celui d’être brillant, excellent, exceptionnel même. Et elle lui doit aussi quelques inimitiés…
Nous découvrons ainsi le monde de Kelen, son système de magie et son organisation sociale par le prisme de cette espèce d’examen et des conséquences qui vont en découler. Passé le premier coup d’œil enchanteur, il se pourrait bien que sous des dehors idéaux tout ne soit pas si parfait chez les Jan’Tep. Et pour ne rien arranger, il y a aussi cette femme, Furia, une étrangère à la gouaille taquine et aux manières… toutes personnelles qui vient perturber par sa seule présence (et quelques interventions plus ou moins alcoolisées, certes) l’apparente quiétude des lieux. Il faut dire qu’elle offre un contraste saisissant avec les comportements habituels des habitants de la cité… et qu’elle prend un certain plaisir à en jouer.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que le récit est dynamique et riche en rebondissements. Rien ne va être facile pour Kelen, dont la vie s’apprête à basculer, et tout est orchestré avec soin. L’auteur distille progressivement les informations concernant son univers, permettant de découvrir ses particularités au fur et à mesure, sans longues descriptions fastidieuses. Loin d’être un héros lisse ou caricatural, Kelen attire sans difficulté la sympathie du lecteur. Astucieux et débrouillard, lucide mais non dénué de failles, il campe un adolescent convaincant, entre désir d’accomplir ce qu’on attend de lui, de marcher dans les traces qu’il est censé suivre, et volonté d’exister par ses propres moyens, quitte à s’éloigner des chemins balisés.
Rakis, le fameux chacureuil, est également une rencontre marquante de ce premier tome, dont on ne dira que très peu de choses pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte : sachez donc qu’il s’agit d’une sacrée sale bête, qu’on a pourtant tout de suite envie d’adopter… Au milieu de tout cela, Sebastien de Castell propose également une réflexion sur les liens familiaux et la notion même de famille, sur la manière dont s’écrit l’histoire – celle qu’on affuble parfois d’un grand H – et celle dont se cimente une société, sur les inégalités sociales, etc.
Ce préambule à de nouvelles aventures reste en tout cas une belle réussite qu’il est bien difficile de lâcher avant d’avoir atteint la dernière page, en espérant que la suite soit tout aussi savoureuse. Seul petit regret : que la couverture originale, façon carte à jouer, n’ait pas été conservée alors qu’elle est très réussie.

8.0/10

Discuter de L'Anti-Magicien sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :