Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > L'Ambassade des Anges


L'Ambassade des Anges

ISBN : 978-236183204-9
Catégorie : Aucune
Auteur : Renneson Benoît

Le Sanctuaire est une cité idéale, siège de toute la diplomatie du continent, où la cartographie sert à régler les querelles territoriales. Mais les ambassadeurs ne sont pas toujours ce qu’ils prétendent. La ville n’a pas de murailles et pas d’armée car elle a aboli la guerre — alors pourquoi une troupe de soldats campe-t-elle sur la falaise qui la domine ? Les magisters, héritiers d’un vieil ordre chevaleresque qui veille depuis 200 ans sur le Sanctuaire, ont-ils réellement disparu ? Deux jeunes cartographes, Justus et Angel que tout oppose, nouvellement arrivés au Sanctuaire, vont découvrir les mystères de cette cité d’ambassades et ses tensions inquiétantes.

Critique

Par Erkekjetter, le 19/06/2018

Curieux petit volume que celui-ci. Relève-t-il véritablement de la fantasy ? Oui et non : nous sommes bien dans un univers inventé, dont on sait certes très peu de choses mais qui semble répondre à d’autres lois que le nôtre, la part de surnaturel ou de merveilleux restant toutefois légère et portée par des détails.
L’auteur nous relate ici deux histoires en parallèle, celle de deux jeunes cartographes convoqués au Sanctuaire, cité emblématique où se joue toute la diplomatie du continent. Ils ne savent guère pourquoi ils ont été appelés, mais supposent que leurs talents vont être mis à contribution pour réaliser le tracé d’une nouvelle carte. Car ici, les conflits se règlent par la cartographie, sans armes ni soldats, et ce depuis déjà deux siècles. La guerre n’est plus qu’un spectre lointain. Et pourtant…
Il règne dans ces pages, et dans cette ville, une atmosphère étrange, presque onirique, à laquelle le lecteur sera sensible ou non. Et s’il n’y adhère pas, il est fort probable que le récit ne le touche guère. Si, au contraire, on se laisse porter par cette atmosphère, si l’on se sent une proximité quelconque avec l’un ou l’autre des cartographes – Angel, surtout –, il y a fort à parier que cette lecture fasse vibrer quelque chose en soi. Comme dans un songe, on suivra alors, avec un sourire doux ou une pointe d’inquiétude, les interrogations et les agissements parfois curieux des deux protagonistes, au sein de cette cité à part, si paisible mais qui semble pourtant retenir son souffle. On y trouvera une ode aux rêveurs, aux timides, aux singuliers, à ceux qui sont animés de l’intérieur et paraissent parfois si maladroits.
À la fois moment de respiration et prélude au chaos, quand tout tient encore à peu près debout mais que les fondations, déjà, sont sapées et menacent de faire s’effondrer l’ensemble, L’Ambassade des anges est bien loin d’une fantasy épique tout en combats et en fureur. L’auteur y déploie toutes sortes de procédés qui soulignent l’étrangeté du lieu et de ce qui s’y déroule : les situations paraissent incongrues, les rencontres un peu bizarres, le Sanctuaire plus artificiel que solide ou rassurant. Ici, les certitudes vacillent, les attentes sont trompées.
Le rythme plutôt lent du récit ne conviendra pas à tous les lecteurs, mieux vaut s’attendre à une lecture qui s’apparente à une déambulation tranquille plutôt qu’à une course de vitesse. Un petit reproche toutefois, il est malaisé au début de faire la distinction entre la « voix » de Julius et celle d’Angel : quoique leurs personnalités soient assez différentes, cela ne ressent pas suffisamment et l’on a plutôt l’impression d’avoir affaire à un seul personnage, mais cela s’arrange par la suite.
Entre songe ouaté, inquiétante étrangeté et sorte d’enquête hallucinée, L’Ambassade des anges offre un moment à part, parfois déstabilisant, capable de plonger son lecteur dans une ambiance forte et singulière. On en ressort plus curieux encore envers cet univers, dont on sait finalement peu de choses et qui se prêterait fort bien à de nouvelles histoires.

7.0/10

Discuter de L'Ambassade des Anges sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :