Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Les Secrets de l'immortel Nicolas Flamel > L'Alchimiste


L'Alchimiste

Titre VO: The Alchemyst

Tome 1 du cycle : Les Secrets de l'immortel Nicolas Flamel
ISBN : 978-226616917-2
Catégorie : Jeunesse
Auteur : Michael Scott

Nicolas Flamel est en vie. Mais seulement parce qu’il continue de fabriquer l’élixir de vie éternelle depuis des siècles. Le secret de celle-ci se trouve dans le livre qu’il protège : le livre du Mage Abraham. C’est le livre le plus puissant qui ait jamais existé. En de mauvaises mains, c’est la fin du monde qui pourrait se produire.
Et c’est exactement ce que le Dr. John Dee entend faire après l’avoir dérobé. L’humanité ne saura pas ce qui lui arrive avant qu’il ne soit trop tard.
Et si la prophétie est juste, Sophie et Josh Newman sont les seuls à détenir le pouvoir permettant de sauver le monde tel qu’on le connaît.
Parfois, les légendes sont bien réelles…

Critique

Par Gillossen, le 25/04/2009

Série de sept romans prévus, droits d’adaptation cinématographique achetés des mois avant sa parution, ventes dans de nombreux pays, sujet à la mode, du moins en fantasy, de l’alchimie…
Le roman de Michael Scott avait de quoi intriguer. Et la surprise est plutôt agréable. Lancé par une scène d’introduction efficace qui nous plonge directement dans l’ambiance, l’auteur a le chic pour enchaîner les chapitres courts et se concluant bien entendu sur une phrase ou une réplique qui font mouche. De plus, la réputation de Michael Scott n’est pas usurpée : la mythologie et le folklore ne semblent guère avoir de secrets pour lui, et il parvient à en faire bon usage, insérant ses références, parfois “réactulisées”, avec un certain bonheur, et une érudition sympathique.
Sympathique à l’image des deux héros et de leurs compagnons d’aventure, de même que du côté du camp d’en face, avec John Dee et ses sbires. Ces différents protagonistes sont bien campés, souvent classiques mais bien mis en scène, avec des réactions qui ne trahissent pas de trop la patte de l’auteur en arrière-plan. Il faut dire que l’intrigue en elle-même se suit avec un plaisir certain, et par instant jubilation, tout en demeurant assez classique, en tout cas dans l’optique d’un premier tome, qui évidemment propose une conclusion ouverte sur la, ou plutôt les suites à venir…
Concernant les regrets, on notera principalement deux petites choses : tout d’abord, si l’ancrage très ferme dans notre monde - voir le portrait de Josh sur une dizaine de lignes multipliant les références aux jeux vidéos ou aux séries télévisées -, distingue ce roman d’un certain nombre d’autres ouvrages de sa catégorie, on se demande si dans quelques années, il ne va paraître d’autant plus daté. L’autre point qui peut surprendre, c’est finalement la place relativement menue occupée par l’alchimie. On en parle souvent, Nicholas Flamel tient de beaux discours, mais en pratique, une relative discrétion reste de mise.
Mais pas de quoi refroidir notre enthousiasme !

8.0/10

Discuter de L'Alchimiste sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :