Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal


Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal

ISBN : 978-235294185-9
Catégorie : Aucune
Auteur : James Czajkowski (Rollins) (Proposer une Biographie)

Il a parcouru le monde à la recherche de fabuleuses reliques, affronté les scélérats qui les convoitaient et triomphé des plus terribles épreuves grâce à son intelligence, ses poings… et son fidèle fouet. Il pensait jouir d’une retraite bien méritée, mais le destin en a décidé autrement. L’intrépide archéologue est de retour !
Nous sommes en 1957 en pleine guerre froide. Mais pour Indiana Jones, elle se met à chauffer quand un bataillon de soldats russes lui tombe dessus. Commandés par une femme colonel aussi belle qu’effrayante. ils ont pour objectif un entrepôt top secret où est dissimulé un artefact inestimable encore plus puissant que la fameuse Arche d’Alliance. Ce n’est pas le moment de raccrocher son chapeau !
Flanqué d’une jeune tête brûlée et poursuivi par sa nouvelle ennemie ivre de vengeance, Indy se lance dans une partie à l’enjeu si considérable qu’il fait pâlir toutes les merveilles du monde. Un seul homme peut découvrir un royaume oublié du temps, sauver un trésor plus précieux que n’importe quelle richesse et protéger le secret ultime contre un dangereux fléau : ce héros d’action s’appelle Indiana Jones !

Critique

Par Gillossen, le 02/06/2008

Avec cette novélisation signée James Rollins, difficile, fatalement, de ne pas évoquer le film du même nom, qui a évidemment servi de base à cette transposition en roman. Et, de fait, si vous n’avez pas (encore) vu le dernier Spielberg, il vaudrait peut-être mieux rebrousser chemin, quand bien même cette critique ne compte-t-elle pas verser dans les révélations à outrance.
Que dire ? Comme pour les novélisations précédentes, voilà un roman qui se lit très vite. Et pour peu qu’on ait déjà vu le film, il arrive assez fréquemment que l’on ait envie de sauter quelques pages pour passer à telle ou telle scène qui nous ont plues ou déplues dans le roman, la curiosité nous y poussant.
Ce serait regrettable, car le roman dispose de plusieurs scènes qui ne sont pas tirées du film, et qui apportent un éclairage différent. Parfois, il s’agit même simplement d’une phrase qui en dit plus sur le passé de tel ou tel personnage. On retiendra notamment tout ce qui concerne le personnage de Cate Blanchett, et notamment une scène en particulier, que l’on aurait volontiers voulu retrouver dans le long métrage…
Toutefois, si ces ajouts étoffent quelque peu l’intrigue, il ne faut pas s’attendre à un changement total de fusil d’épaule : les éléments qui ont pu déplaire dans le film sont toujours là, y compris les sautes de rythme ! Concernant des touches plus fantasy, on peut dire que le roman navigue plus directement dans cette zone - et pas uniquement en rapport avec nos camarades les voyageurs interdimensionnels - mais il ne faut bien sûr pas s’attendre à une véritable révolution dans le genre, qui ne correspondrait de toute façon pas à la saga : Indy n’est pas Hellboy.
Le roman en lui-même, malgré quelques images et figures de style pas toujours heureuses, se lit sans problème, mis en scène de façon dynamique et neutre. Mais il faudra sans doute être un amateur acharné pour se laisser tenter.

6.5/10

Discuter de Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :