Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Hush Hush


Hush Hush

ISBN : 2702434541
Catégorie : Jeunesse
Auteur : Becca Fitzpatrick (Proposer une Biographie)

Dans la ville brumeuse de Portland, Nora tente de mener une vie ordinaire depuis la mort violente de son père. Lors d’un cours de biologie, elle fait la connaissance de Patch. Il est séduisant, mystérieux, toutes les filles en sont folles, mais Nora est perplexe. Comment Patch peut-il en savoir autant sur son compte ? Pourquoi est-il toujours sur sa route quand elle cherche à l’éviter ? Sans le savoir, Nora se retrouve au beau milieu d’un combat séculaire agitant des êtres dont elle ne soupçonnait même pas l’existence. Et en tombant amoureuse de Patch, elle va découvrir que la passion peut être fatale.

Critique

Par Aléthia, le 03/06/2010

Si vous êtes passé récemment par le rayon littérature jeunesse de votre librairie préférée, vous n’avez pu manquer la place accordée à Hush Hush. Mis en avant et présenté comme un véritable phénomène planétaire, ce roman de Becca Fitzpatrick a tout pour attirer les young adults amateurs de fantasy urbaine. Première étape de cette tentative de conquête du monde : une couverture plutôt réussie (si réussie qu’elle est utilisée pour quasiment toutes les traductions de Hush Hush). Deuxièmement, un titre mystérieux – pour tout non anglophone. Hush-hush signifie secret et il est vrai que le titre a une sonorité particulière qui retient l’attention. Mais l’histoire dans tout ça ?
Ici, point de vampire, ni de loup-garous. Rappelez-vous, au début de l’année 2010, les éditeurs nous promettaient une année placée sous le signe des anges. Et bien, nous y voilà ! Alors qu’Anne Rice revisite le thème dans L’heure de l’ange et qu’Edouard Brasey décortique le mythe avec son Traité des anges, Becca Fitzpatrick nous offre sa version destinée aux jeunes adultes.
Mais malheureusement pour Hush Hush, ce titre se lit aussi vite qu’il s’oublie. Comme souvent (malheureusement) avec ce type de littérature jeunesse, les pages se tournent et se lisent sans véritable déplaisir mais dès l’ouvrage terminé, l’intrigue, comme les personnages, s’évanouissent dans les limbes de notre mémoire
.Les amateurs de la saga Twilight ou de Journal d’un vampire seront séduits, car en terrain conquis et familier, mais à force de surfer sur les mêmes schémas narratifs et les mêmes personnages stéréotypées (le beau gosse dangereux mais si irrésistiblement attirant, la fille « sérieuse » qui s’éloigne du droit chemin par amour et qui se demande en permanence si le beau gosse en question veut la tuer ou l’embrasser, la bonne copine qui est de tous les coups foireux) on finit par avoir l’impression d’avoir toujours le même livre entre les mains. Heureusement, il y a quelques bonnes idées qui nous sortent de cette impression de déjà-lu.
Hush Hush ne révolutionnera pas le genre et semblera bien fade aux amateurs en quête d’originalité mais lorsque ce même roman vend des millions d’exemplaires de part le monde, on se doit d’admettre qu’il a su toucher son cœur de cible. L’ouvrage de Becca Fitzpatrick contentera même assurément les nombreux lecteurs avides de fantasy urbaine dans la veine des ouvrages cités plus haut. Un ouvrage en phase avec les productions du moment, à conseiller de prime abord aux aficionados du genre.

6.0/10

Discuter de Hush Hush sur le forum.



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :