Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > L' Agent des ombres > Hors destin


Hors destin

Tome 4 du cycle : L' Agent des ombres
ISBN : 978-291515976-9
Catégorie : Aucune
Auteur : Michel Robert

Throgöl, le seigneur des Conquêtes, a tendu un piège mortel à l’Ange du Chaos. Cellendhyll, Estrée, et les membres de l’escadron-Spectre sont projetés dans le plan d’existence du peuple cannibale des Sang-Pitié… Les légions des Ténèbres menées par le légat Leprìn lancent une traque implacable contre les fugitifs. Alors que s’engage une course-poursuite infernale au coeur de la jungle hostile, les alliés de l’Ange ne sont peut-être pas où il le croit……

Critique

Par Belgarion, le 15/12/2007

Hors destin poursuit à vive allure sur la lancée des trois premiers tomes avec une cascade d’évènements violents, de rebondissements et de sentiments.
Le retour d’un intervenant haut en couleur du tome 2 et l’introduction de deux nouveaux personnages aux multiples talents qui présentent plusieurs facettes ténébreuses relancent dans une nouvelle direction le jeu incessant des pouvoirs qui règne entre les diffférents Plans. De plus, le développement de la prophétie visant Cellendhyll et l’apparition de forces jusque là cachées permettent de faire avancer l’intrigue en promettant de belles surprises pour la suite.
Néanmoins, si la description des combats constitue l’un des points forts de Michel Robert qui améliore son style au fil des livres, la succession d’actions et de trahisons autour du héros finit par devenir lassante à certains moments. En dépit des avancées de l’histoire ce quatrième tome reste très convenu quant à certaines astuces scénaristiques et surtout quant aux réactions des personnages avec les atermoiements entre Estrée et Cellendhyll et le comportement du déplaisant Rosh. On a donc du mal à adhérer complètement à l’évolution des personnages qui se rapprochent parfois dangereusement des stéréotypes. Ce n’est pas une raison pour vouer Hors Destin aux gémonies, et encore moins le cycle, mais ce volume illustre l’ambition modeste de cette série qui cherche à nous distraire et nous surprendre aux moments adéquats. Il pourrait être plus, mais en l’état actuel des choses il ne peut pas prétendre au rang des œuvres indispensables de la fantasy française comme le fait Le Secret de Ji de Pierre Grimbert avec qui il a collaboré.
Il est cependant intéressant de noter qu’à la fin du volume le lecteur peut admirer les croquis en crayonné des personnages principaux afin de mieux se les représenter.

7.0/10

Discuter de Hors destin sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :