Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Retour à Gauntlgrym > Héros


Héros

Tome 3 du cycle : Retour à Gauntlgrym
ISBN : 978-281123585-7
Catégorie : Aucune
Auteur : R. A. Salvatore

Alors que Menzoberazzan goûte à un semblant de paix, libérée de ses hordes de démons, l’Outreterre panse ses plaies. 
Le barbare du Valbise et son compagnon halfelin, seulement désireux de profiter de leur nouvelle vie, atterrissent au beau milieu d’une périlleuse conspiration. L’Archimage drow et la magicienne s’allient au roi nain dans l’espoir de sauver son royaume d’une irrémédiable destruction. Quant à Drizzt, il ne lui reste qu’une seule mission : trouver la paix, sa famille, son foyer. 
Mais cette simple quête pourrait bien être la plus difficile de sa longue existence…

Critique

Par Gilthanas, le 15/05/2018

Alors qu’on n’y croyait plus, Bob Salvatore a réussi quelque chose avec ce tome des aventures de Drizzt, quelque chose qui n’était plus arrivé depuis plusieurs romans déjà : surprendre son lecteur. 
Dans ce troisième opus de la trilogie Retour à Gauntlgrym, point de batailles épiques, de duels qui s’étirent sur des pages et des pages, mais plutôt une plongée dans la psychée de notre elfe noir préféré, torturé par un sortilège qui l’a rendu paranoïaque. Alors certes, on reste dans du Salvatore, celui reste malgré tout assez basique, mais c’est avec grand plaisir que l’on accueille ce tournant dans l’écriture de l’auteur. On retrouve tous les personnages de cette trilogie, et même d’autres romans. Certains arcs de l’intrigue, notamment celui de Régis et Wulfgar, auraient mérité un peu plus de développement, mais on sent comme une certaine précipitation chez Salvatore pour que tous les protagonistes finissent par se retrouver au même endroit à la fin du roman. 
Car il faut savoir que ce roman était pensé pour être le dernier de l’elfe noir, avant que (oh surprise), l’auteur ne décide d’écrire une suite. Ce qui est autant plus dommage que la fin de l’histoire, sans être originale, faisait une belle conclusion. On a peur maintenant de ce que cela va donner, surtout pour un personnage comme Yvonelle, qui subit une transformation radicale. Mais on se dit que malgré tout, l’auteur ayant réussi à rallumer la flamme en nous, pourquoi pas ? 
Au final, Bob Salvatore nous livre un roman bien meilleur que les précédents, qui, sans entrer au panthéon de la fantasy, permettra à ceux qui veulent laisser Drizzt en paix de garder un bon souvenir de ces années d’aventures en Faérune. Quant aux autres, ce livre leur donnera envie d’attendre la suite. L’auteur a montré qu’en sortant des sentiers battus, il était capable de faire bien mieux qu’à l’accoutumée. 
Espérons qu’il saura s’en souvenir.  

6.5/10



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :