Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Harley King, détective de l'invisible


Harley King, détective de l'invisible

ISBN : 978-236740636-7
Catégorie : Jeunesse
Auteur : Patrick McSpare

Berlin est une grande ville. Harley King est un grand détective. Ses clients, les Toffer, sont une grande famille. L’affaire, elle, pourrait se réduire à de sordides questions d’héritage. Mais à la nuit tombée, une créature cauchemardesque assassine.
Enquêteurs du paranormal, Harley, son ami Nosfe et la médium Miss Jade vont devoir agir. Si possible tant qu’il reste des vivants autour d’eux.
Berlin after dark !

Critique

Par Erkekjetter, le 27/05/2019

Au programme, une enquête, sauce surnaturel, menée par un duo qui se la joue désinvolte et un brin rigolard : le dénommé Harley King et son acolyte Nosfe, dont les compétences se voient complétées par celles de Miss Jade, médium de son état. Accessoirement blonde, jolie et manifestement au goût de ses coéquipiers, qui se disputent son attention avec la subtilité de deux adolescents en train de draguer. 
Après quelques pages pour nous familiariser avec les personnages – et orchestrer la rencontre avec notre blonde sculpturale –, les voilà en route pour Berlin, missionnés par la matriarche de la richissime famille Toffer. Le clan a en effet connu des pertes violentes récemment, et notre rombière à la poigne de fer est convaincue que c’est le diable lui-même qui est à l’œuvre, d’où son appel à un détective très spécialisé. Alors oui, il y a bien du surnaturel dans cette histoire, mais cela paraît presque accessoire, tant l’essentiel semble tourner autour de secrets de famille et des activités extra-conjugales de certains de ses membres. 
D’entrée de jeu, ce qui devrait paraître résolument cool se révèle plus agaçant qu’autre chose, à commencer par nos deux enquêteurs, fraîchement débarqués d’une autre dimension. Ils découvrent notre monde avec la décontraction de touristes en goguette auxquels il ne manque finalement que le short de couleur vive et la chemise hawaïenne… Au bout du compte, ils évoquent plus de jeunes surfeurs dans le vent que des détectives chevronnés, et ils donnent l’impression d’être venus dans notre monde comme on débarquerait dans une gigantesque cour de récré. 
À l’exception de Miss Jade, qui cumule physique avantageux et débrouillardise tout en restant sympathique, les personnages féminins semblent n’avoir pour options que d’être des castratrices à la limite de la caricature ou des objets sexuels pour riches libidineux. On peut reconnaître au récit de faire la part belle à l’action, mais la sauce ne prend pas, et l’humour déployé par l’auteur a du mal à faire mouche : il y a comme un arrière-goût de série télé pour ados des années 90. « Vraiment de vraiment », comme dirait Harley… Ajoutons à cela divers clins d’œil à l’auteur lui-même et son comparse Oliver Peru, pas forcément très bien dosés, qui servent essentiellement à mêler réalité et fiction mais donnent plus l’impression d’une (pas très adroite) auto-publicité…, on obtient au final un roman ni très convaincant ni franchement captivant.
Dommage.

5.5/10

Discuter de Harley King, détective de l'invisible sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :