Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Changeling > Gossamyr


Gossamyr

Tome 2 du cycle : Changeling
ISBN : 978-228015434-5
Catégorie : Aucune
Auteur : Michele Hauf

Pour Gossamyr, fille de Shinn, le seigneur du royaume féerique, et d’une mortelle disparue depuis 10 ans, le moment tant désiré était enfin venu. Car Shinn le guerrier se préparait à abdiquer, et s’il avait formé sa fille au maniement des armes pour qu’elle lui succède sur le trône, Gossamyr rêvait en secret de mener à bien la mission la plus héroïque qui soit : réduire à néant la Sorcière Rouge, bannie par Shinn et réfugiée dans le monde des mortels où les fées succombaient à son baiser de succube. Mais il était un autre rêve que Gossamyr brûlait de réaliser : découvrir cet Autre Monde si longtemps interdit, dont sa mère n’était jamais revenue…
Mais ce que Gossamyr ne s’attend pas à trouver, au cours de son périple, c’est la révélation de sa véritable origine. Et encore moins l’amour dans les bras d’un humain. Que fera-t-elle alors lorsque, partagée entre le désir et le devoir, il lui faudra choisir entre rester dans le monde humain, ou rejoindre celui des Fées ?

Critique

Par Gillossen, le 05/01/2006

Et de 10 ! Voilà déjà le dixième roman de la nouvelle collection d’Harlequin, dédiée à la fantasy, ou plus prudemment qualifiée, à l’imaginaire.
Et si Gossamyr est un roman indépendant, on s’aperçoit rapidement qu’il entretient certains liens avec le roman de l’auteur qui avait lancé Luna, La Malédiction de l’ange noir. Même univers, même lieux… Ceux qui ont déjà goûté à la prose de Michelle Hauf ne seront donc pas dépaysés, les autres découvriront une fantasy parfaitement inoffensive, avec une belle héroïne découvrant la passion, un héros taciturne, quelques petits mystères (trop) rapidement déflorés, un monde féerique rapidement esquissé et sans réelle épaisseur, jouant sur les conventions…
Dans l’absolu, une fois encore avec ces romans-là, cela ne s’avère pas réellement désagréable, mais il s’agit ni plus ni moins que d’une lecture mineure, que l’on ne peut même pas conseiller entre deux gros morceaux, mais davantage si vous souhaiter lire sans vous impliquer autrement qu’en laissant défiler les pages les unes après les autres d’un œil rêveur…
On aurait également apprécié que le roman soit peut-être un peu plus relu en amont, certains évènements soulevant de légères incohérences - comme un même question posée deux fois à dix pages d’intervalle pour la même réponse - et une traduction à l’avenant (blouson au lieu de blason… Il y a de quoi être décontenancé !).
Malgré tout, il n’y a pas matière à se montrer particulièrement sévère : ce roman atteint son objectif, et devrait contenter les amateurs, ce qui n’est déjà pas si mal. Enlever sa couverture, et d’autres pourraient très bien ne pas relever son appartenance à cet éditeur !

5.5/10

Discuter de Gossamyr sur le forum.



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :