Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > God of war


God of war

Titre VO: God of War

ISBN : 978-281120440-2
Catégorie : Aucune
Auteur : Matthew Stover
Auteur : Robert E. Vardeman (Proposer une Biographie)

L’adaptation du jeu vidéo à succès God of War !
Kratos, un guerrier brutal, est l’esclave des dieux de l’Olympe et il est prêt à tout pour s’affranchir. Au moment où il pense que tout espoir est perdu les dieux lui confient une mission qui lui permettrait de mettre fin à sa servitude : il doit tuer Arès, le dieu de la guerre. Mais quelles chances peut avoir un simple mortel contre un dieu ?
Kratos doit partir en quête de la seule relique assez puissante pour tuer Arès.

Critique

Par Gillossen, le 24/11/2010

Autant le dire tout de suite, votre serviteur n’est pas un spécialiste ou même un grand amateur de la saga God of War, même si ledit serviteur s’amuse en ce moment même sur Ghost of Sparta sur PSP (enfin, pas vraiment en ce moment même, n’est-ce pas ?). Néanmoins, voilà qui permettra peut-être un point de vue plus objectif, sans être totalement désintéressé pour autant d’entrée de jeu par le thème de l’ouvrage.
Il faut dire que les romans basés sur des licences, à l’image des novélisations de films, nous laissent en général perplexes, autant sur le plan des intentions (Oui, gagner de l’argent, bien sûr.) que de l’exécution. Ici, l’éditeur original, Del Rey, est tout de même allé chercher Matthew Stover, un spécialiste du genre à qui l’on doit, par exemple, plusieurs romans Star Wars.
Cela change-t-il quelque chose au résultat final ? On se le demande malheureusement bien vite. Si le roman n’est pas déplaisant à suivre, et si l’on recense même quelques bonnes idées ici ou là, on ne peut pas dire que la transposition de tout cela sur le papier se révèle des plus pertinentes. Si vous voulez des scènes d’action à la pelle, du spectaculaire, un Kratos tourmenté par ses crimes et en quête de vengeance, de la mythologie de décorum, vous aurez bien sûr tout cela et plus encore.
Mais le roman en lui-même n’est, étonnamment, pas des plus passionnants à suivre au fil des pages, malgré un rythme soutenu, la faute peut-être à la plume fade de l’auteur, avant tout fonctionnelle. Ses descriptions de combats et autres duels semblent ainsi plus proches du script que du roman. Pas de saveur, pas de tension, peu d’émotion. La construction de l’intrigue, dont le suspense s’étiole trop rapidement au profit de la démesure et de l’action pure, s’avère également en cause.
Bref, une illustration paresseuse qui capitalise simplement sur l’aura de son personnage et de cet univers, au lieu d’en profiter pour l’étoffer et lui donner une vie propre hors des écrans de jeu de ses fans.
Et dans ce cas… Autant “vivre” soi-même les aventures de Kratos en les jouant manette en main.
Non ?

6.0/10

Discuter de God of war sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :