Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Frankia > Frankia - 3


Frankia - 3

Tome 3 du cycle : Frankia
ISBN : 978-235408055-6
Catégorie : Aucune
Auteur : Jean-Luc Marcastel

Sous les cendres de la défaite, à l’ombre des mécanochimères de Teutonia, couve le feu de la révolte. Bravant tous les dangers dans les entrailles secrètes de Paris occupé, Loïren et Morkhaï, rejoignent les forces de la résistance. Car Faëllia, tombée aux mains de la pègre parisienne, va être vendue pour le plaisir de la soldatesque teutonienne. Mais derrière l’elfe, la femme s’éveille, résistante, combattante, une femme qui usera de toutes ses armes pour affirmer son droit à vivre libre et à aimer. Alors que les troupes amérindiennes s’approchent de Paris, le dernier combat commence ; mais pour vaincre l’Überkaiser il faut plus que des armes et de la magie… et les prophéties ne disent pas tout.

Critique

Par Belgarion, le 09/08/2009

Ce troisième et dernier tome se place dans la continuité des précédents, avec quelques bonnes idées contrecarrées par des défauts irritants. Ainsi, l’histoire des elfes et des shaars est très bien trouvée avec leur lente évolution depuis l’arbre initial et leur contact avec les autres peuples. De même, la vision d’un Paris cyberpunk est décrite avec bonheur et majesté, permettant au lecteur de découvrir toutes les facettes de la ville. Il faut aussi citer le talent de l’auteur pour faire ressentir les sentiments de ses personnages principaux avec des histoires d’amour décrites avec finesse et passion, des antagonismes exacerbés ou encore des crises de rage des plus fracassantes.
Mais à l’inverse le côté par trop manichéen du récit n’en finit pas d’irriter le lecteur qui ressent une overdose de bons sentiments. Les personnages comme les situations virent parfois à la caricature et altèrent le plaisir de découverte de ce livre dans lequel l’auteur s’est pourtant bien investi. Par ailleurs, dans ce dernier tome et jusqu’au final apocalyptique, les occasions de surprendre véritablement le lecteur sont peu nombreuses, ce qui ôte un peu de piquant au récit.
L’histoire de la trilogie Frankia étale ses ramifications avec minutie, alternant moments poignants et passages plus légers pour éviter une surabondance de rebondissements. Sans réel génie mais avec patience, le récit poursuit son cheminement et le lecteur se laisse porter facilement au bout de l’histoire d’amour entre des jeunes gens pleins de fougue mais aussi entre les peuples.

5.0/10

Discuter de Frankia - 3 sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :