Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > La Légende arthurienne > Excalibur ou l'aurore du royaume


Excalibur ou l'aurore du royaume

Tome 1 du cycle : La Légende arthurienne
ISBN : 978-284228364-3
Catégorie : Aucune
Auteur : Claudine Glot (Proposer une Biographie)
Auteur : Marc Nagels (Proposer une Biographie)

Voici le décor, voici les protagonistes : des fées, des cavaliers, les murmures de la forêt, et une épée encore, Excalibur ! (…) Comment retrouver la source d’une légende, saisir une flamme si fragile ? Il faut convoquer la tempête, chevaucher les vents et souhaiter au même instant l’apaisement d’un savoir plus profond.
Claudine Glot et Marc Nagels nous proposent une nouvelle vision du monde chevaleresque, résolument moderne et inédite, en redonnant à tous les personnages de l’aventure arthurienne fraîcheur et humanité. Ils ont repris le flambeau, dans une langue et sur un rythme d’aujourd’hui, pour nous plonger de nouveau dans ces aventures fabuleuses et immortelles ponctuées de noms qui à eux seuls claquent comme des oriflammes : Arthur, Guenièvre, Lancelot, Merlin, Morgane, Perceval…
L’aventure continue et n’est pas près de s’éteindre.

Critique

Par Gillossen, le 10/04/2010

Aborder la légende arthurienne n’est jamais une mince affaire, et ce d’autant plus qu’elle a été maintes et maintes fois abordée ces dernières décennies. Certes, il s’agit là d’un signe de sa vigueur et de son aspect toujours aussi actuel dans notre imaginaire collectif et plus particulièrement aux yeux des amateurs de Fantasy.
Mais le phénomène entraîne fatalement une certaine redondance, qu’on le veuille ou non, surtout lorsqu’il question en premier lieu du point de vue des auteurs de se montrer fidèle aux sources classiques.
C’est d’ailleurs encore le cas pour cet énième roman, signé Claudine Glot et Marc Nagels. Comme ils l’expliquent en préambule, leur démarche se veut à la fois respectueuse et ambitieuse, moderne tout en ne reniant pas le passé. Ce pari-là est tenu haut la main. L’ouvrage est effectivement très abordable, tout en puisant dans un matériau éminemment riche et relativement malléable. Le récit est plaisant, les dialogues vivants, et l’iconographie de l’ouvrage composée de sympathiques reproductions, bien que toujours en noir et blanc.
Néanmoins, au fil des chapitres, il devient donc vite évident que nos deux auteurs ne réinventent pas pour autant le mythe de la légende du Graal, objectif qu’ils n’avaient cela dit jamais visé. Les connaisseurs plus ou moins avertis n’en tireront donc pas grand chose de neuf. Les autres y trouveront sans doute une porte d’entrée comme une autre.
Le tout se révèle d’ailleurs assez neutre également sur le plan du style ; peut-être cette volonté de “moderniser” le texte ou bien le fait d’écrire à quatre mains.
Au final, Excalibur ou l’aurore du royaume remplit ses objectifs sans coup férir mais également sans aucune surprise, ou presque. Un sympathique exercice de style, certainement utile malgré tout. 

7.0/10

Discuter de Excalibur ou l'aurore du royaume sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :