Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Pensionnat de Mlle Géraldine > Étiquette & Espionnage


Étiquette & Espionnage

Titre VO: Etiquette & Espionnage

Tome 1 du cycle : Le Pensionnat de Mlle Géraldine
ISBN : 978-236051076-4
Catégorie : Aucune
Auteur : Gail Carriger

Prix Elbakin.net 2014 - Meilleur roman fantasy traduit Jeunesse

Angleterre, début du XIXe siècle. Sophronia, 14 ans, est un défi permanent pour sa pauvre mère : elle préfère démonter les horloges et grimper aux arbres qu’apprendre les bonnes manières ! Mme Temminnick désespère que sa fille devienne jamais une parfaite lady, aussi inscrit-elle Sophronia au Pensionnat de Mlle Géraldine pour le perfectionnement des jeunes dames de qualité.
Mais Sophronia comprend très vite que cette école n’est peut-être pas exactement ce que sa mère avait en tête. Certes, les jeunes filles y apprennent l’art de la danse, celui de se vêtir et l’étiquette ; mais elles apprennent aussi à donner la mort, l’art de la diversion, et l’espionnage – le tout de la manière la plus civilisée possible, bien sûr.
Cette première année au pensionnat s’annonce tout simplement passionnante.

Critique

Par Gillossen, le 28/02/2014

Avec Le Protectorat de l’ombrelle, Gail Carriger a su séduire les lecteurs, y compris en France, Le Protectorat faisant partie des quelques séries Orbit qui ont réussi à se distinguer sur le strict plan des ventes.
Aussi n’est-on guère surpris de voir arriver Étiquette & Espionnage - même titre d’ailleurs en anglais -, série dérivée se déroulant dans le même univers mais 25 ans plus tôt. Les amateurs ne seront pas donc pas dépaysés par le ton de ce nouveau roman, dans la droite ligne de ce que l’on connaît déjà de l’auteur : légèreté et humour sont toujours au programme, avec cette fois en prime un canevas “pensionnat” qui marche pratiquement à chaque fois. Autant dire que Carriger joue sur du velours, mais sans surprise.
La jeune Sophronia, là aussi un personnage classique en diable - “Je suis moins jolie que mes sœurs mais je suis maligne” - nous entraîne dans ses pas avec enthousiasme, même si elle ne s’avère pas suffisamment profonde pour être réellement attachante. On la suit comme on suivrait une autre élève, mais le personnage joue bien son rôle et c’est tout ce qu’on lui demande d’ailleurs pour le moment. Comme souvent, les seconds rôles se révèlent un peu plus marquants - toutes proportions gardées… - avec là encore quelques trouvailles dépendant du monde créé par l’auteur, entre vampires et vapeur (on pense en premier lieu à Bumbersnoot, pour n’en citer qu’un).
Les chapitres se suivent, courts et dynamiques, et les pages défilent vraiment très vite. Et c’est bien davantage le ton justement qui retient notre attention que l’intrigue elle-même, plaisante à découvrir mais pas particulièrement captivante. On arrive ainsi au bout, satisfait de ces deux ou trois heures de lecture, content de cette année de pensionnat (un mois peut s’écouler au détour d’une ligne), et ouvert à une suite, sans forcément la guetter avec une impatience démentielle.
Bref, une lecture amusante et distrayante, assurément. Et convaincante dans son registre. Indispensable, c’est bien entendu une autre histoire, mais comme pour la plupart des romans publiés dans le monde, peu importe le genre donné.

7.0/10

Discuter de Étiquette & Espionnage sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :