Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Dernières nouvelles de Majipoor


Dernières nouvelles de Majipoor

Titre VO: Tales of Majipoor

ISBN : 978-225318358-7
Catégorie : Aucune
Auteur : Robert Silverberg

Pour son ultime incursion dans l’univers de Lord Valentin, Robert Silverberg nous invite à voyager dans l’espace et le temps, remontant aux sources de la colonisation humaine de Majipoor, la planète géante théâtre d’un cycle en huit volumes. Sept nouvelles pour aller à la rencontre du grand lord Stiamot et du mythique Pontife Dvorn, se perdre dans les ruelles du Marché de minuit, visiter Sippulgar – la ville aux dix mille dieux – et Triggoin – la cité des sorciers –, ou encore retrouver Valentin, celui avec qui tout a commencé.

Critique

Par Gillossen, le 01/06/2015

Parmi les grands anciens de la SFF américaine encore vaillants, Robert Silverberg se pose comme un auteur incontournable, une vraie voix.
Et c’est justement avec l’un de ses univers les plus connus, pour ne pas dire le plus connu, et de loin, Majipoor, qu’on le retrouvait l’an passé chez ActuSf Editions et cette année en version poche… au Livre de Poche.
Rappelons pour les deux du fond – oui, vous ! – que Majipoor est une planète géante qui abrite un univers clairement à cheval entre Science-Fiction et Fantasy, qui se déclina même en bande dessinée récemment. On espérait un recueil à la hauteur d’un Chroniques de Majipoor à l’époque, mais il faut toutefois déchanter quelque peu. Oh, pas beaucoup, rassurez-vous.
Dans l’ensemble, les sept récits réunis ici restent de bonne qualité, pas de doute. On manque juste d’un fil rouge qui pourrait nous accompagner et donner un peu plus de cohérence à l’ensemble. Deux textes se distinguent toutefois, d’une part par leur longueur et d’autre part du fait de leur nature même, un peu plus profonde et inspirée que les autres. On croise même le célèbre Valentin au détour d’un rêve, en espérant bien sûr que ce recueil ne soit pas pour l’auteur une sorte de testament, vu son grand âge. On espère sincèrement l’éviter pour lui comme pour nous.
La prose de Silverberg est en tout cas fidèle à elle-même, avec une certaine richesse parfois un peu datée, mais toujours agréable à l’oreille. Il faut admettre que l’on gagne en charme ce que l’on perd peut-être en terme d’efficacité brute.
Au bout du compte, c’est un recueil réussi et copieux (près de 500 pages, tout de même, la version ActuSF était vraiment agréable à prendre en main !) pour tous les fans du cycle, à qui il semble tout de même réservé, oscillant entre textes assez légers sur le fond et une certaine gravité quand l’auteur s’interroge visiblement davantage sur Majipoor et son importance, y compris à ses propres yeux.  
A découvrir.

7.0/10

Discuter de Dernières nouvelles de Majipoor sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :