Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Les Dents de l'amour > D' Amour et de sang frais


D' Amour et de sang frais

Titre VO: You Suck ! A Love Story

Tome 2 du cycle : Les Dents de l'amour
ISBN : 978-270214049-1
Catégorie : Aucune
Auteur : Christopher Moore

Thomas C. Flood – Tommy pour ses amis –, 19 ans, a un problème. Il est tombé amoureux d’une rousse incroyablement sexy, Jody Stroud. Le vrai problème, c’est que Jody est un vampire. Et qu’elle l’a transformé en créature de la nuit au terme d’une inoubliable partie de jambes en l’air. Ce qui ne va pas aller sans causer quelques soucis à cet apprenti écrivain perdu dans le San Francisco d’aujourd’hui…
Mais, tout en s’habituant à ces nouvelles règles de « vie », Tommy va devoir échapper à la police inquiète de voir des gens disparaître dans d’étranges circonstances, ainsi qu’au vampire multi-centenaire à l’origine de la transformation de Jody – un vampire pas vraiment ravi de voir sa novice dans les bras d’un gamin. Et éviter les Animaux, ses anciens potes de boulot qui passaient leur temps à faire du lancer de dinde dans leur supermarché et qu’un voyage à Los Angeles a définitivement… changés.

Critique

Par Gillossen, le 21/10/2009

Qu’il est toujours réjouissant de retrouver Christopher Moore ! Surtout lorsqu’il s’agit en prime de la suite de Les Dents de l’amour, par le biais d’un gentil et foutraque petit roman toujours aussi rythmé et plein d’humour.
Cette suite conserve évidemment les mêmes ingrédients, à commencer par un cocktail de situations farfelues, de références bigarrées, et de dialogues percutants, qui n’hésitent pas d’ailleurs à verser gentiment dans le mauvais goût, mais telles des blagues de sales gosses, sans changer tomber dans le graveleux.
Et, bien sûr, San Francisco pour cadre !
Il faut dire que l’auteur, s’il sait souvent se faire mordant – il n’y a qu’à voir les extraits de journal intime de l’adolescente fan de vampire et la façon hilarante dont il se moque de la mode gothique (au sens large) – n’en demeure pas moins au fond de lui un vrai gentil, qui n’hésite visiblement pas à aller jusqu’à insérer quelques points de romantisme, une fois encore.
Si l’ironie sait aussi glisser vers une certaine amertume, de temps à autre, l’humour reste bien entendu l’élément principal du roman, un humour heureusement toujours aussi ravageur. Passé un petit temps d’adaptation, où l’on se demande en fait quel peut être le véritable intérêt de revisiter ses personnages et de lever le voile sur leur futur, on replonge avec toujours autant de plaisir dans cette atmosphère empreinte de folie douce, affectueusement déjantée, qui ne ménage pas ses effets et sait faire étalage de l’air du contrepied.
Même avec Moore, qui aurait pu imaginer une telle conclusion ? Mais avant d’en arriver là, le lecteur aura eu de quoi se mettre sous la dent – la canine, même, pourrait-on dire - 250 pages jubilatoires, qui brassent leur intrigue à tour de bras, sans faire cas un seul instant du mélange des genres !
De quoi vous donner la pêche – à défaut de l’orange… sanguine -, ce qui n’est déjà pas si mal comme ambition assouvie sans faute !

7.5/10

Discuter de D' Amour et de sang frais sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :