Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Fantasy >Royaume magique à vendre

Royaume magique à vendre

Titre VO: Magic Kingdom of Landover (Ce Cycle est Terminé)

Auteur : Terry Brooks
Royaume magique à vendre

Royaume magique à vendre !

Ben Holiday n’est plus que l’ombre de lui-même depuis la mort de sa femme. Avocat désabusé, il a perdu toute foi en la justice des hommes et n’espère plus un monde meilleur.
Alors, pourquoi ne pas répondre à cette annonce publicitaire « achetez un royaume pour un million de dollars ! Landover, terre d’enchantement et d’aventure tirée des brumes du temps, pays de chevaliers et de pages, de dragons et de lentes demoiselles, de sorciers et de jeteurs de sort. Tous vos rêves deviendront réalité dans ce royaume d’un autre monde. » Voilà exactement, pense-t-il, l’endroit où il pourra renouer avec ses idéaux. Malheureusement, les songes peuvent se révéler parfois plus dangereux que la réalité…

Royaume magique à vendre

La Licorne noire

Cela fait maintenant un an et dix jours que l’ex-avocat Ben Holiday est devenu le souverain légitime de Landover, et tout va pour le mieux dans le royaume. C’est lorsque d’étranges rêves viennent déranger la quiétude de Ben, Questor Thews et Salica que tout bascule. Certes, l’annonce qui vantait les mérites de ce monde magique affirmait « tous vos rêves deviendront réalité », mais… si ces songes n’étaient que d’épouvantables cauchemars ? Car le jeu des apparences peut être parfois dangereusement trompeur, surtout quand Meeks, le terrible sorcier, Strabo le vieux dragon et la maléfique Nocturna fomentent une impitoyable vengeance…

Royaume magique à vendre

Le Sceptre et le sort

Questor Thews est un magicien semi-compétent, mais quand le roi Ben et Salica ont besoin de ses pouvoirs, il essaie de les satisfaire. Il essaie, c’est vrai, mais il n’a plus beaucoup foi en lui depuis qu’il a transformé un homme en terrier. Mais bon, il fait ce qu’il peut. Et voilà qu’il a finalement trouvé la bonne formule pour rendre au scribe Abernathy sa forme d’origine. A moins qu’elle ne rate…

Royaume magique à vendre

La Boîte à malice

Tout devrait se passer complètement pour Ben Holiday, l’ancien avocat de Chicago devenu souverain du royaume magique de Landover… Mais ce n’est pas le cas.
Un ancien ennemi est de retour, en provenance de son monde d’origine, et cette fois, il ne revient pas uniquement pour accomplir une vengeance personnelle, mais la volonté d’un sorcier bien plus puissant encore…

Royaume magique à vendre

Le Brouet des sorcières

Comment Mistaya pourrait-elle savoir qu’en levant les yeux vers la cime du vieux chêne blanc, elle signe un pacte ensorcelé ? Comment son père, le roi Ben Holiday, saurait-il qu’en relevant le défi des deux cavaliers noirs, il court à sa perte ? Comment la reine Salica pourrait-elle imaginer qu’en l’éloignant pour la protéger, elle jette sa fille dans la gueule du loup ? Qui peut savoir quand la main du destin va frapper ? Qui, si ce n’est celle qui, depuis deux ans, fomente la diabolique machination qui va tous les précipiter en enfer ? Oui, pour Nocturna, la Maléfique, l’heure de la vengeance a sonné..

Royaume magique à vendre

Princesse de Landover

Ben Holiday était avocat à Chicago… avant de devenir le roi du pays enchanté de Landover.
Il a combattu des barons rebelles, des monstres crachant le feu et des sorcières diaboliques. Mais rien ne l’avait préparé à affronter la plus redoutable des épreuves : sa fille adolescente !
Car Mistaya est une forte tête : elle ne trouve pas notre monde à son goût et décide de faire le mur pour apprendre la magie auprès de l’enchanteur royal. Pour la punir, son père l’assigne à la bibliothèque royale depuis longtemps à l’abandon. Et comme si s’occuper de livres moisis n’était pas suffisant, voici qu’elle est demandée en mariage par un repoussant personnage.
Pour reprendre sa vie en main, Mistaya n’a plus qu’une solution : s’enfuir…


Critique

Par Gillossen, le 20/07/2004

Avec l’histoire de Landover, Terry Brooks nous prouve qu’il n’est pas condamné à écrire du Shannara jusqu’à la fin de ses jours, quand bien même certains s’en contenteraient, dont son banquier…
En effet, nous découvrons là une série qui, pour commencer, se retrouve dotée d’un héros beaucoup moins naïf qu’un (au hasard) Will Ohmsford, de même que d’un ton plus acide.
Si Landover est effectivement un royaume de contes et de légendes avec son lot de clichés, l’auteur parvient plutôt bien à rendre compte des problèmes rencontrés par son nouveau souverain, le contraste avec notre monde, puis ses nouvelles obligations au fil du temps. Pas de cynisme ou de prétexte pour descendre le genre. Mais au contraire, une approche légère, qui sait se ménager des moments plus sombres, âpres, sans pour autant s’appesantir outre mesure. A croire que Brooks s’est libéré d’un poids, et gagne en tous les cas à ne pas se prendre autant au sérieux que dans le Cycle de Shannara.
Evitant toutefois la parodie, il s’agit plus souvent de touches d’esprit loufoques et bon enfant, notamment à travers la galerie de personnages qui nous est offerte au fil des romans, mais ce dès le premier, où l’on pose essentiellement le décor. L’évolution de Ben Holiday et ses amis se révèlent d’ailleurs plaisante, le fait de la présenter sur la durée ajoutant à l’attachement du lecteur.
On pourra certes toujours regretter quelques longueurs et passages convenus de temps à autre, tout comme une certaine baisse de régime passé le tome 3, mais l’ensemble demeure plus que sympathique, et une petite virée par Landover entre deux lectures peut-être plus conséquentes ne peut guère faire de mal !
A noter que Terry Brooks, après plusieurs années loin de son royaume, a récemment annoncé un tome 6 ! Peut-être que cette pause permettra de donner un coup de fouet à la série.

7.5/10


Discuter de Royaume magique à vendre sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :