Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Fantasy >Les Princes marchands

Les Princes marchands

Titre VO: The Merchant Princes (Ce Cycle est En Cours)

Auteur : Charles Stross
Les Princes marchands

Une Affaire de famille

Miriam Beckstein, journaliste, reçoit de sa mère adoptive un mystérieux colis scellé. Elle y trouve un pendentif qu’elle ouvre, espérant voir une photo de sa mère biologique dont elle ne sait rien sinon qu’elle a été assassinée, mais elle y découvre un motif géométrique dont la contemplation l’expédie brutalement dans une autre dimension.
Sur cette Terre parallèle, qui évoque notre Moyen-Age, elle est la princesse disparue d’une famille singulière. Plusieurs de ses membres ont la capacité, comme elle, de se déplacer d’un univers à l’autre. Ce qui est commode pour certains commerces, par exemple celui de la drogue. Richissime au-delà du concevable, cette famille a constitué une mafia héréditaire. Dans leur monde, ses membres vivent en seigneurs de la Renaissance.
Il en résulte un contraste étonnant entre les deux univers et les difficultés tragicomiques de Miriam, jeune femme moderne, volontaire et indépendante, à s’adapter aux coutumes de l’autre côté. Mais aussi un conflit entre ses valeurs démocratiques et la mentalité aristocratique, esclavagiste et criminelle de sa famille nouvellement retrouvée. Et enfin une trame de complots dont elle est la cible et peut-être la victime future puisque sa réapparition vient bouleverser toute une échelle de rôles et d’héritages.

Les Princes marchands

Un Secret de famille

Miriam Becjstein, journaliste scientifique à New-York, a découvert qu’elle pouvait passer dans un monde parallèle où l’histoire a suivi un autre cours que dans le nôtre et est resté au stade de notre Moyen Âge. Dans cet univers, elle appartient à une richissime famille, le Clan, qui use de la faculté qu’ont certains de ses membres à se déplacer entre les mondes pour se livrer à des trafics aussi illégaux que rentables : par exemple le transport de stupéfiants.
Miriam découvre bientôt l’enfer. Le Clan est agité de luttes mortelles entre ses factions. Et voilà qu’une branche perdue du Clan qui a accès à un troisième univers, comparable celui-ci à la société victorienne, s’en prend directement à elle. Mais la jeune femme, qui a plus d’un tour dans son sac, se débarrasse des tueurs. Miriam espère bien profiter de ce troisième univers pour mettre en place un commerce plus profitable, moins risqué et moins immoral que celui de la drogue : le commerce des idées.

Les Princes marchands

Famille et Cie

Myriam Beckstein a découvert, en contemplant un médaillon, qu’elle pouvait passer dans un univers parallèle qui ressemble à notre Moyen Age. Dans cet univers, Myriam appartient au Clan, une famille singulière dont certains membres ont, comme elle, la faculté de se déplacer entre les mondes. Elle y est la comtesse Helge voh Thorold de Hjorth.
Le Clan profite de cette faculté pour se livrer à des trafics illégaux, dont celui de la drogue. Bien que richissime, le Clan est fragile : ses sept branches se sont livré cent ans plus tôt une guerre fratricide qui l’a affaibli. Et le contact qui vient d’être rétabli avec une branche perdue de la Famille porte le germe de nouveaux conflits…
Myriam a trouvé, grâce à la Famille perdue, l’accès à un troisième monde, celui-là victorien. Son idée est de faire renoncer le Clan à ses trafics au profit de l’introduction de technologies empruntées au nôtre, dont l’exploitation serait immensément profitable.
Mais cette innovation ébranlerait les équilibres politiques des deux mondes. Naïve dans l’univers du Clan où son goût de la liberté représente un handicap, Myriam-Helge a sous-estimé la complexité de la Famille et la violence des conflits qui l’agitent.

Discuter de Les Princes marchands sur le forum.


Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :