Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Fantasy >Le Dernier apprenti-sorcier

Le Dernier apprenti-sorcier

Titre VO: Rivers of London (Ce Cycle est En Cours)

Auteur : Ben Aaronovitch

Le tome 2, Les Rivières de Londres, a été nommé au prix Elbakin.net 2012.

Le Dernier apprenti-sorcier

Les Rivières de Londres

A Londres, le jeune sergent Grant monte la garde sur une scène de crime. Il est attiré par un personnage tapi dans le portique de l’église Saint Paul, il prétend avoir assisté au meurtre qui vient de se produire et être un fantôme.
Grant voit là l’opportunité de se distinguer et c’est aussi l’avis du capitaine Nightingale qui dirige un service de police un peu spécial.

Le Dernier apprenti-sorcier

Magie Noire à Soho

Après avoir réconcilié les divinités qui se partagent la Tamise, et mis hors d’état de nuire un tueur en série sorti d’un conte pour enfants vieux de plusieurs siècles, l’agent Peter Grant et l’inspecteur Nightingale pensaient pouvoir souffler un peu.
Mais le repos n’est pas une option pour les deux derniers sorciers de Londres : ce sont cette fois les jazzmen de la capitale anglaise qui meurent un peu trop souvent et dans des conditions un peu trop suspectes.
Au son du swing, du bop et de l’électro, Peter nous emmène dans les clubs enfumés de Soho, où magie et musique forment les deux faces d’un même penny…

Le Dernier apprenti-sorcier

Murmures souterrains

Un cadavre abandonné dans les entrailles de la station Baker Street, voilà tout ce qu’il reste de James Gallagher, jeune Américain étudiant à Londres. Sa riche famille est bien décidée à aller jusqu’au fond des choses pour comprendre les circonstances du drame. Le problème, c’est que le fond des choses est situé bien plus profond que quiconque ne pourrait l’imaginer. Quiconque, sauf l’inspecteur Thomas Nightingale, officiellement le dernier sorcier de Londres, et son apprenti, Peter Grant. C’est à ce dernier qu’échoit la mission d’arpenter les couloirs hantés du plus vieux et désormais du plus mortel réseau métropolitain du monde…

Le Dernier apprenti-sorcier

Le Rêve de l'architecte

La découverte d’un corps mutilé dans la banlieue de Londres fait monter d’un cran la paranoïa ambiante, d’autant que la méthode rappelle furieusement celle de l’Homme sans visage, ce magicien fou déjà connu des services de police.
Enfin, pas de tous les services, juste de celui des affaires surnaturelles, dont le représentant le plus actif, l’agent Peter Grant, est aussi le dernier apprenti sorcier de Londres. À peine débutée, son enquête va s’enrichir de nouveaux éléments à première vue sans rapport avec le crime, mais qui tous mènent au quartier d’Elephant and Castle ; plus précisément à un ensemble d’immeubles conçu par un architecte dérangé et habité par tout ce que la capitale britannique compte de désespérés…

Le Dernier apprenti-sorcier

Les Disparues de Rushpool

L’agent Peter Grant, dernier apprenti sorcier et brillant enquêteur de la Police Métropolitaine de Londres – la Métro, pour les intimes – quitte cette fois la capitale britannique pour se rendre dans une petite bourgade du Herefordshire, où les forces de police locales échouent à enrayer la vague d’enlèvements d’enfants dont leur communauté est victime. 
Assisté de Beverley Brook, Peter se retrouve bientôt embourbé jusqu’au cou dans une affaire pour le moins louche. Passe encore le danger omniprésent, la mauvaise humeur des flics du coin, la franche hostilité des dieux locaux… mais des boutiques qui ferment à 4 heures de l’après-midi ? 
Quelle horreur !

Le Dernier apprenti-sorcier

The Hanging Tree

Les morts suspectes ne sont généralement pas du ressort de l’agent Peter Grant ou de la Folie (le département de la police londonienne spécialisé dans les affaires surnaturelles), même lorsqu’elles surviennent dans l’un des immeubles les plus huppés de la capitale anglaise. Mais la fille de Lady Tyburn est impliquée, et Peter doit une faveur à l’influente déesse. Plongé dans le monde étrange des super-riches, où les sous-sols sont souvent plus grands que les maisons et où la loi est une notion fluctuante, un individu sensé s’efforcerait de ne pas faire de vague – pas Peter Grant, qui y voit surtout une occasion de s’aliéner de vieux amis et de se créer de nouveaux ennemis au confluent de la magie et des privilèges.

Discuter de Le Dernier apprenti-sorcier sur le forum.


Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :