Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Fantasy >La Magie de l'orage

La Magie de l'orage

Titre VO: Retrievers (Ce Cycle est En Cours)

Auteur : Laura Anne Gilman
La Magie de l'orage

La Magie de l'orage

Wren Valère est une enquêtrice d’un genre très particulier. Pour mener à bien ses missions – récupérer des objets volés ou perdus – elle se sert de ses dons exceptionnels de magicienne, captant la formidable énergie née des orages sur Manhattan. Elle appartient en effet à l’élite des magiciens, les Talents.
Mais ce que Wren va découvrir, au cours d’une mission périlleuse, c’est que les sentiments eux aussi peuvent ressembler à la brûlure de la foudre – des sentiments d’autant plus troublants qu’ils sont secrets et que Sergueï, son associé, semble les ignorer…

La Magie de l'orage

La Malédiction de l'ombre

Geneviève Valère – alias Wren – est une détective bien particulière, spécialiste de la « récupération » des objets perdus ou volés, et dotée de pouvoirs magiques exceptionnels qui puisent leur source dans le courant électrique. Farouchement indépendante et en rupture avec le pouvoir officiel du Conseil des Mages, elle travaille à son compte, mais jamais sans son associé Sergueï. Il négocie les contrats, elle mène les enquêtes ; il sait se battre, elle use de sa magie.
Et, de dix ans son aîné, il veille sur elle jour et nuit… ce qui est loin de lui déplaire. Mais jamais elle ne le reconnaîtra, car elle s’est toujours refusé à mêler sentiments et travail. D’autant plus que tous deux viennent d’accepter une nouvelle mission : retrouver un manuscrit volé dans un monastère italien. Un manuscrit peu ordinaire et mal connu, car tous ceux qui l’ont lu ont mystérieusement disparu…

La Magie de l'orage

La Prédiction des ombres

Les ombres se lèvent et se lèvent encore, jusqu’à obscurcir le soleil. Tu dois les rassembler…
Dotée de pouvoirs magiques exceptionnels, Wren Valère n’a peur de rien. Mais cette prédiction, délivrée par une voyante, la laisse perplexe. Qu’est-elle censée faire ? Est-ce un avertissement, une incitation à remettre de l’ordre dans son existence ? Depuis quelque temps, en effet, sa vie est sens dessus dessous. Son fidèle associé Sergueï est devenu son amant… alors qu’elle s’était promis de ne jamais mêler sentiments et travail.
Et pour ne rien arranger, un climat délétère règne sur la ville : un vent de panique agite l’ensemble de la communauté magique, d’étranges disparitions attisent la haine entre les clans, la suspicion gagne les esprits… Rassembler les ombres… Et s’il s’agissait pour Wren de prendre la tête des rebelles opposés au pouvoir officiel du Conseil des Mages ?

La Magie de l'orage

La Magicienne du feu

Dans Manhattan endormie, Wren Valère suit des yeux la valse lente des flocons ouatés. Difficile de croire que la neige puisse ainsi transformer les quartiers les plus miteux en une véritable féerie. Pourtant elle sait, elle, ce que cache ce manteau trompeur. Depuis quelques jours en effet, une série de crimes plonge la communauté magique de New York dans un climat de peur et de suspicion, et c’est à elle qu’on a confié la tâche de retrouver les meurtriers. A elle, la « Solitaire », qui va devoir plus que jamais mériter son surnom. Car Sergueï, son associé, son amant, ne sera pas à ses côtés cette fois-ci. Il souffre en silence d’un mal qui le détruit lentement, dissimulant jour après jour les brûlures que le courant magique de Wren inflige à son corps.
Et tandis que Wren se prépare, seule, au grand affrontement, dans la ville de New York ensevelie sous la neige, un gigantesque incendie se prépare…


Critique

Par Gillossen, le 11/08/2007

Autre roman de la cuvée de rentrée de Luna, cette Magie de l’orage ne fonctionne pas vraiment en courant continu. Au-delà de cette boutade, il s’agit d’un roman de plus à ne pas convaincre pleinement. Mais, dans le genre urban fantasy, cette livrée fait déjà meilleure figure que Chamane.
Si l’on retrouve une même ironie et un style très passe-partout, l’histoire elle-même se révèle mieux ficelée, le cadre et ses répercussions mieux exploités. L’aspect électrique de la magie à laquelle réagit l’héroïne propose quelques aspects intéressants, le binôme avec son partenaire Sergueï fonctionne plutôt bien tout en reposant sur une dynamique n’ayant rien de bien original… Mais le tout reste assez plaisant au fil des pages, suffisamment pour continuer à les tourner.
Si ce n’était un rythme volontiers lent, prenant un peu trop ses aises, alors que le roman n’est pourtant pas si long, affichant moins de 400 pages. Ajoutons à cela une seconde moitié d’ouvrage où les choses s’emballent sans toutefois paraître toujours très crédibles, des éléments surgissant d’un peu partout sans former un tout très cohérent, et il y a de quoi une fois de plus ranger un roman Luna dans la catégorie des lectures mineures, et ce même dans le cadre de son aspect romance, pas franchement développé…
Et si celles-ci ont bien entendu le droit d’être exposées, il en résulte un roman parfaitement inoffensif, que l’on oublie sitôt achevé. Même si là encore, cette sortie appelle un tome 2, déjà paru en VO. Après l’avoir parcouru à son tour, il n’y a rien de bien particulier à noter, si ce n’est que les choses ne changent pas. Que ce soit en positif ou négatif, et si l’on met de côté l’intrigue pour un peu accessoire, on termine le roman comme si rien de véritablement important ne s’était déroulé…

5.5/10


Discuter de La Magie de l'orage sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :