Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Fantasy >Hunger Games

Hunger Games

Titre VO: The Hunger Games (Ce Cycle est En Cours)

Auteur : Suzanne Collins (Proposer une Biographie)
Hunger Games

Hunger Games

Peeta et Katniss sont tirés au sort pour participer aux Jeux de la Faim. La règle est simple : 24 candidats pour un seul survivant, le tout sous le feu des caméras ? Dans chaque district de Panem une société reconstruite sur les ruines des États-Unis deux adolescents sont choisis pour participer au Jeu de la Faim. La règle est simple : tuer ou se faire tuer. Celui qui remporte l épreuve, le dernier survivant, assure la prospérité à son district pendant un an. Katniss et Peeta sont les « élus » du district numéro douze. Les voilà catapultés dans un décor violent, semé de pièges, où la nourriture est rationnée et, en plus, ils doivent remporter les votes de ceux qui les observent derrière leur télé… Alors que les candidats tombent comme des mouches, que les alliances se font et se défont, Peeta déclare sa flamme pour Katniss à l’antenne. La jeune fille avoue elle-aussi son amour. Calcul ? Idylle qui se conclura par la mort d’un des amants ? Un suicide ? Tout est possible, et surtout tout est faussé au sein du Jeu de la Faim..

Hunger Games

L' Embrasement

Après le succès des derniers Hunger Games, le peuple de Panem est impatient de retrouver Katniss et Peeta pour la Tournée de la victoire. Mais pour Katniss, il s’agit surtout d’une tournée de la dernière chance. Celle qui a osé défier le Capitole est devenue le symbole d’une rébellion qui pourrait bien embraser Panem. Si elle échoue à ramener le calme dans les districts, le président Snow n’hésitera pas à noyer dans le sang le feu de la révolte. A l’aube des Jeux de l’Expiation, le piège du Capitole se referme sur Katniss…

Hunger Games

La Révolte

Contre toute attente, Katniss a survécu une seconde fois aux Hunger Games. Mais le Capitole crie vengeance. Katniss doit payer les humiliations qu’elle lui a fait subir. Et le président Snow a été très clair : Katniss n’est pas la seule à risquer sa vie. Sa famille, ses amis et tous les anciens habitants du district Douze sont visés par la colère sanglante du pouvoir. Pour sauver les siens, Katniss doit redevenir le geai moqueur, le symbole de la rébellion. Quel que soit le prix à payer.


Critique

Par Aléthia, le 26/10/2011

Il y a des histoires qui vous entraînent, vous emportent puis vous accompagnent hors du livre. Les personnages et leurs destins intègrent alors votre univers, nourrissent votre imagination et deviennent parfois une force, une inspiration. La trilogie Hunger Games appartient à ces quelques rares récits qui vous prennent au cœur.
Suzanne Collins offre aux lecteurs une trame ambitieuse, intelligente et maîtrisée de bout en bout.
Alors que les intrigues et les personnages se multiplient, aucune piste n’est laissée de côté. Même les plus secondaires. Le modèle politique décrit par l’auteur est riche et complexe : Panem est un modèle de froideur, de cruauté calculée. Pour autant, la violence exprimée dans Hunger Games n’est jamais gratuite, en cela, elle rappelle les contes d’autrefois, féroces mais éclairant sur le monde. Sans verser dans le sensationnalisme, cette violence nourrit l’engagement de Katniss, Peeta et Gale pour libérer les districts de l’emprise du Capitole. On ne dénonce pas un régime totalitaire en épargnant le lecteur et en occultant ses faces sombres.
Dans Hunger Games, les personnes sont bien plus subtiles et complexes que dans nombre de productions jeunesse actuelles. Katniss n’est ni un modèle de vertu, ni une Marie Sue. Cette complexité et sa force de caractère en font une héroïne à la fois intrigante et attachante. Parfois, le lecteur perspicace pourra anticiper les conclusions de Katniss, mais il ne faut pas oublier qu’elle est une narratrice de quinze ans et raisonne parfois comme telle, malgré sa maturité.
Peeta et Gale bousculent aussi les clichés des héros masculins. Plus d’une fois, ses personnages déjoueront les attentes des lecteurs pour mieux les surprendre. Hunger Games est aussi riche de nombreux personnages secondaires attachants qui donnent de la profondeur et du corps au récit.
En version originale, le style du roman est direct, percutant et immédiatement prenant. Difficile de quitter les romans des yeux une fois que démarre le Hunger Games. Si l’on devait dresser un parallèle avec une autre trilogie célèbre, nous dirions que Hunger Games offre aux lecteurs la même qualité qu’A la Croisée des mondes de Philip Pullman. C’est un récit qui n’est pas destiné qu’aux adolescents et aux jeunes adultes mais qui peut emporter chaque lecteur, indépendamment de son âge ou de son expérience de lecture.
Hunger Games n’a pas usurpé son succès : c’est un classique en devenir, une lecture incontournable.

9.0/10


Discuter de Hunger Games sur le forum.


Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :