Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Fantasy >Chronique insulaire

Chronique insulaire

(Ce Cycle est En Cours)

Auteur : Claire Panier-Alix
Chronique insulaire

L' Échiquier d'Einär

L’immense armée du sorcier Guiderod progresse sur l’île de Modar’Lach, rasant et exterminant tout sur son passage. Rien ni personne ne semble pouvoir arrêter sa progression destructrice. Face aux pertes considérables subies par les derniers hommes protecteurs d’Hyriance - la terre de magie -, les chevaliers se tournent vers les légendes anciennes et font appel aux grands Dragons endormis depuis des siècles au pied de l’arbre de Peridixion. Et les prières semblent atteindre leur but, puisque l’on voit l’arbre frémir…
En s’apercevant que les êtres de légende sont réveillés par les hommes, le Dieu Einar, créateur de tous les univers, pense un instant que sa partie d’échec est peut-être en train de lui échapper…

Chronique insulaire

La Clef des mondes

L’Elfe Jehor, scribe du dieu Eïnar, n’apprécie pas de voir son monde figé par le dieu créateur. Il veut reprendre l’Histoire là où le dieu endormi l’avait laissée et pour ce faire, va jouer avec la cupidité des Hommes.
Dans les terres enneigées de Kurstanie, Freyrar entraîne ses hommes dans les anciennes grottes des Trolls. Depuis que la Reine Blanche est venue lui parler dans ses songes pour lui indiquer que son destin est de trouver le coffret d’or, celui-ci n’a de cesse de retourner le monde. Dans le désert d’Orkhaz, Ankhen, le gardien du Sommeil de la Reine, voit une immense créature ailée le survoler et comprend qu’il s’agit du signe qu’il attendait depuis temps d’années…

Chronique insulaire

Le Roi repenti

Heydrick, le Roi des Rois, l’homme auquel les Dragons ont confié la Clef qui permet de voyager dans l’endomonde est anéanti par la disparition de sa femme, la douce Mallia. Il se réfugie dans un monde imaginaire où il croit pouvoir la faire revivre éternellement, laissant les hommes régler seuls leurs problèmes.
Mais les suppliques répétées de son fils aîné, le prince Pieté, l’atteignent dans son sommeil. Pieté lui demande de revenir dans le monde des hommes, car des pans entiers de leur réalité disparaissent et son plus jeune fils, Pavel, a été enlevé par des créatures semblant elles aussi détenir le pouvoir des portes.
Tous ces appels suffiront-ils à faire sortir Heydrick de son refuge entre deux Mondes ?


Critique

Par Gillossen, le 23/04/2004

S’il y a bien une chose que l’on ne peut pas reprocher à l’auteur, c’est de nous proposer une histoire fort ambitieuse, sur tous les plans, et d’avoir pris le temps de la peaufiner. Mais le mieux est l’ennemi du bien, et c’est bien ainsi que pourrait se résumer cette critique. A force de vouloir trop en faire, Claire Panier-Alix noie le lecteur sous un déluge de détails, de notes de bas de page, qui finissent malheureusement par rendre la lecture fort indigeste pour celui-ci. On se surprend même à vouloir se munir d’un stylo et d’un bloc-note afin de ne pas se perdre en route ! Et cela avant même d’avoir lu les cinquante premières pages.
Parfois, ce genre de choses peut être compensées par un style alerte, ce qui n’est malheureusement pas le cas ici. Trop de maladresses : des tournures alambiquées, des phrases ampoulées, qui nuisent au rythme de l’histoire, à chaque page un peu plus. C’est fort dommage, car voilà une œuvre plus audacieuse dans sa conception que bien d’autres, pour un cycle de fantasy française, et qui mériterait que son auteur prenne plus de hauteur sans doute par rapport à son travail, afin de le rendre plus accessible.
En l’état actuel des choses, ces deux romans, aussi bien l’un que l’autre, exigent de la part du lecteur plus d’efforts qu’ils ne le méritent. D’autant plus que ces livres ne sont malheureusement pas facilement accessibles pour ce qui est également de leur prix : plus de 22 € pièce !

5.5/10


Discuter de Chronique insulaire sur le forum.


Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :