Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Codex Merlin > Celtika


Celtika

Tome 1 du cycle : Le Codex Merlin
ISBN : 978-284228163-2
Catégorie : Aucune
Auteur : Robert Holdstock

Des siècles avant sa rencontre avec Arthur, Merlin voyage à travers le monde, immortel et éternellement jeune, à la recherche du savoir. Il se lie d’amitié avec le héros grec Jason et l’accompagne dans sa quête de la Toison d’or. Quelques centaines d’années plus tard, Merlin entend parler d’un navire perdu dans un lac gelé du Nord et d’où jaillit une longue plainte. Il découvre qu’il s’agit de l’Argo, le vaisseau de Jason, où gît l’âme du héros pleurant ses fils volés par l’enchanteresse Médée. Merlin s’engage alors dans une autre quête : retrouver les fils de Jason…

Critique

Par Gillossen, le 26/05/2007

Après les étranges Mythagos, Robert Holdstock nous entraîne à nouveau dans un voyage complexe et pas forcément aisément accessible.
Des histoires sur Merlin, il y en a eu de toutes sortes, depuis très longtemps. Pourquoi une de plus aujourd’hui ? Le moins que l’on puisse dire dans ce cas, c’est que l’auteur apporte une véritable originalité à ce récit ! Son Merlin - en réalité un surnom - est un être mystérieux, apparu à l’aube des temps. Ses souvenirs sont incomplets, mais sa magie puissante. Afin de rester jeune, il l’utilise cependant avec parcimonie…
Voilà qui pose déjà le personnage. Mais c’est loin d’être le seul à se distinguer parmi les multiples figures de ce roman. Holdstock brasse une masse de savoir et de références impressionnante, et son mélange entre mythologie grecque et celtique a de quoi surprendre.
Il n’est même pas toujours possible de savoir exactement où l’auteur veut en venir, tant il semble être résolu à ne pas nous livrer encore la moindre réponse. (Pourquoi la mythologie grecque plutôt qu’une autre ?) Il nous donne de nombreuses pistes, mais ne les explore pas. Cette rencontre entre les deux civilisations a donc de quoi déconcerter, tout autant que fasciner. Espérons tout de même que par la suite, l’auteur lève le voile - sur une partie au moins - de tous ces mystères.
Le récit est en conséquence d’une grande richesse, sophistiqué et profond, à la manière de ses héros. Le style est bien différent d’un Gemmel par exemple, et certains passages peuvent même paraître vraiment alambiqués… Voilà donc un roman qui exige de ses lecteurs une bonne dose d’attention, mais qui offre en retour une histoire passionnante !

8.5/10

Discuter de Celtika sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :