Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Caraval


Caraval

ISBN : 978-274706546-7
Catégorie : Jeunesse
Auteur : Garder, Stephanie

Depuis qu’elle a dix ans, Scarlett envoie des lettres au maître de Caraval, Légende, pour qu’il vienne donner son extraordinaire spectacle sur son île. 
Alors qu’elle a dix -sept ans et qu’elle est sur le point de se marier avec un inconnu, le maître de Caraval lui répond enfin. Il l’invite, elle et sa soeur Donatella à venir sur l’Ile des songes pour voir le spectacle… Mais leur père, un homme tyrannique, refuse qu’elles s’y rendent. Aidé par Julian, un marin, elles s’échappent. Mais quand le bateau accoste sur l’île des Songes, Donatella a disparu, enlevée par Légende. Scarlett découvre que le but du jeu cette année est de retrouver sa soeur. Le gagnant verra son souhait le plus cher exaucé. Prête à tout pour sauver sa soeur, Scarlett accepte de participer, aidée par Julian. La jeune fille découvre alors un monde magnifique, empreint de magie. Pour recevoir le premier indice de leur quête, les participants doivent accepter les règles du jeu en signant un contrat de leur sang. Scarlett a beau savoir que tout ce qui se passe à Caraval n’est qu’un jeu, elle se retrouve bientôt empêtrée dans un univers à cheval entre rêve et réalité. Elle ne doit surtout pas se laisser emporter par la magie, sous peine de perdre la tête… 
Finalement, dans ce monde, Scarlett n’est sûre que d’une chose : si elle ne retrouve pas sa soeur avant que les cinq nuits du jeu soient écoulées, celle -ci disparaîtra pour toujours…

Critique

Par Gillossen, le 08/04/2017

Caraval est un étrange roman, perpétuellement en déséquilibre.
Les droits ont déjà été achetés en vue d’en tirer une adaptation et outre-Atlantique, il semble avoir tout de même créé une petite sensation dans la foulée de sa récente sortie, en juillet. D’ailleurs, le voilà déjà traduit en français, puisque le roman de Stephanie Garber vient d’être publié chez nous chez Bayard Jeunesse. 
Caraval, c’est avant tout un écrin, un décor, et sans doute l’aspect d’ailleurs le plus réussi de l’ouvrage. Oui, le cadre est évocateur et plutôt intrigant, notamment grâce à des descriptions souvent habiles. Mais il s’agit précisément de la partie la plus aboutie du roman. 
Le reste, à commencer par une intrigue brouillonne et pleine de trous qui se voudrait astucieuse et conçue avec soin mais ne l’est pas, déçoit bien vite, une fois dissipée notre curiosité initiale. Quant aux personnages… les deux principaux ne sont finalement là que pour se disputer quand on les croise ensemble et leurs relations sont aussi forcées que prévisibles, pour ne pas dire laborieuses, ce qui au bout du compte correspond bien à l’état d’avancement du récit. 
La nature Young Adult du roman l’a-t-elle pénalisé à ce niveau ? L’auteure a-t-elle volontairement préféré rester dans les clous d’un schéma vu et revu ? Peut-être, peut-être pas. En attendant, le résultat est là. Et il se révèle plus que mitigé. Si l’on met de côté la classification même du roman, on a déjà croisé bien plus subtil et bien plus touchant, peu importe la “cible” prioritaire visée au niveau des lecteurs. Un peu comme dans le livre lui-même malheureusement, un bel écrin ne peut dissimuler et encore moins suffire à faire disparaître tout ce qui peut clocher par ailleurs, dans un élan bancal.
On lira le tome 2, mais sans impatience ni même curiosité cette fois, vous l’aurez compris… 

6.0/10

Discuter de Caraval sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :