Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Beren and Lúthien


Beren and Lúthien

ISBN : 978-000821419-7
Catégorie : Tolkien
Auteur : John Ronald Reuel Tolkien

Pour la première fois, un seul livre réuni le conte originel et les textes qui ont marqué son évolution, l’histoire centrale du Silmarillion, accompagnée des splendides illustrations d’Alan Lee.

Critique

Par Foradan, le 12/06/2017

Dix ans après Les enfants de Húrin, un autre des contes légendaires du premier Âge revient des tréfonds du temps. Quoique, en réalité, de nombreux lecteurs ne connaissent de Beren et Lúthien que des fragments, éparpillés entre les récits que découvrent les personnages du Seigneur des anneaux et différentes versions en prose ou vers qui émaillent le Silmarillion, puis les Contes et légendes inachevés, puis l’Histoire de la Terre du Milieu,(respectivement Les livres des contes perdus, les lais du Beleriand, la formation de la Terre du Milieu et la route perdue.
Parce que Tolkien considérait cette histoire comme essentielle à son univers, à la fois belle et liées aux grands événements de cette époque, il a passé plusieurs années à la faire évoluer, alors même que les autres contes de son légendaire se développaient et se reliaient. La différence avec les Enfants de Húrin commence  ici : en lieu d’un texte unique, Christopher Tolkien propose les étapes de développement de l’histoire au sein d’un Silmarillion en croissance mais aussi du récit évoluant par lui-même, sans intervention des personnages « secondaires ».
Aussi, le livre présente rapidement le contexte du Premier Âge, de Morgoth et des Silmarils,  avant un rappel de l’importance de cette histoire dans la vie privée de Tolkien. Nous suivons ainsi Beren et Lúthien du Conte de Tinúviel (1917) avec l’ancienne forme de certains noms, à l’esquisse d’une mythologie (1926), au Lai de Leithian  (en vers), la quenta noldorinwa (1930), la quenta silmarillion (1937) avec des extraits comparant un passage dans ses différentes versions, ou comment deux textes se suivent d’un chapitre à l’autre : 20 ans pour que Beren l’elfe, fils d’Egnor le Forestier devient humain, fils de Barahir, et que des éléments se greffent et se retirent du conte initial, quand l’île des chats est devenue celle des loups-garous.
Ce livre, cette histoire sont aussi liés à Finrod Felagund, le frère de Galadriel alors même que Beren et Lúthien sont les ancêtres tant d’Aragorn que d’Arwen, et leur histoire, comme celle de Frodo et Sam, fait écho à la légende. Ils nous apprennent aussi ce que signifie la mort pour un elfe et un humain. Regrouper ces textes, les présenter avec les commentaires pour leur donner du contexte, c’est extraire cette histoire de la demi-douzaine d’ouvrages dans lesquels nous les connaissions, avec un glossaire des différents noms pour chaque personnage et le vocabulaire archaïque utilisé dans certains passages : il sera désormais plus simple de découvrir en profondeur la plus grande histoire d’amour du Premier Age, celle qui tient la dragée haute aux héros de Shakespeare ou mythiques : Beren et Lúthien ont tant d’obstacles entre eux que la descente d’Orphée aux enfers semble une promenade au soleil. Mais ni les maléfices ni les serments des elfes ne sont assez forts pour s’opposer à eux, portés par un destin devant lequel même les Valar cèdent.

Vous qui lisez ces lignes, espérez aimer et être aimé un jour autant que ces deux êtres.

8.0/10

Discuter de Beren and Lúthien sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :