Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Aventures merveilleuses de Huon de Bordeaux


Aventures merveilleuses de Huon de Bordeaux

ISBN : 978-236914474-8
Catégorie : Aucune
Auteur : Anonyme
Traducteur : Gaston, Paris

Huon, né à Bordeaux, serait-il un maudit ?
Victime d’insultes proférées contre lui à la cour, il tue sans connaître son identité le fils chéri de l’empereur Charlemagne à qui il venait de prêter serment d’allégeance. Condamné à l’exil, il traverse la Méditerranée et se retrouve en Égypte où il lui arrivera diverses péripéties. De retour au royaume de France, il est trahi par son frère Gérard dont il avait pourtant sauvé la vie.
Cependant ce sont les yeux d’Esclarmonde qui apporteront un peu de douceur à son existence bien éprouvante. Esclarmonde, amie rencontrée au cours de périlleuses aventures où les automates tueurs ne s’effacent que devant des géants monstrueux ; le charme et la beauté de la jeune femme sont liés aux sortilèges d’Auberon, petit roi de féerie, dont l’exigeante affection protège le chevalier sur sa route…
En lisant cette œuvre, on se remémore Shakespeare qui mettra en scène quelques trois siècles plus tard le personnage d’Auberon dans Le Songe d’une nuit d’été.

Critique

Par Belgarion, le 29/04/2019

La chanson de Geste est un gendre bien ancré de la littérature médiévale, et plus particulièrement en France où elle a acquis ses lettres de noblesse. Certains de ces poèmes épiques mêlant chevalerie fantasmée et Merveilleux sont devenus des classiques intemporels, à l’instar d’Amadis de Gaule attribué à Garci Rodriguez de Montalvo ou à Vasco de Lobeira, de l’épopée de Roland Furieux de l’Arioste, ou encore de la célèbre chanson de Roland qui retrace les derniers moments du héros éponyme.
Les aventures merveilleuses de Huon de Bordeaux, créées par un poète anonyme français du XIIIème siècle, n’a pas connu le même succès en dépit d’une renommée certaine au Moyen-Âge. Cette redécouverte du texte en prose sous un format poche vise à réparer cet oubli en mettant en valeur ce récit fantastique national où le héros Huon se lance dans une quête impossible qui l’amène à croiser magie, géants ou encore Aubéron, le petit roi de féerie. Dans un récit incisif et enlevé, sans temps mort, le lecteur est amené à suivre la succession d’épreuves que doit traverser Huon, qui découlent souvent de son impétuosité, depuis son exil de la Cour de Charlemagne jusqu’aux lointains mirages de l’Orient. 
Certes, comme tous les récits de Geste le manichéisme est très marqué et les exagérations font partie intégrante du récit épique que relataient à l’oral les bardes et les trouvères. De même, le texte n’est pas exempt de défauts avec certaines répétitions et le deus ex machina irritant consistant à transformer la plupart des personnes rencontrées aux quatre coins du monde en des cousins ou oncles du héros. 
Toutefois, le plaisir de lecture reste intact et au bout du compte, ce texte soutient largement la comparaison avec les textes plus connus qui lui sont contemporains, avec notamment une galerie de personnages hauts en couleur et une grandiloquence communicative. Les amateurs du genre et de récits moyen-âgeux épiques marqués par le Merveilleux peuvent attaquer les yeux fermés cette réinterprétation d’un classique méconnu. 
Et pour les autres lecteurs, pourquoi ne pas vous laisser tenter par l’Aventure sous une forme originale ? 

6.5/10

Discuter de Aventures merveilleuses de Huon de Bordeaux sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :