Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > La Revanche des orcs > Armes de destruction magique


Armes de destruction magique

Titre VO: Weapons of Magical Destruction

Tome 1 du cycle : La Revanche des orcs
ISBN : 978-235294202-3
Catégorie : Aucune
Auteur : Stan Nicholls

Les orcs sont de retour !
Stryke, capitaine de la légendaire unité de combat des Renards, a conduit ses camarades loin des hommes, dans un sanctuaire protégé où ils mènent une vie tranquille… C’est alors qu’un message lui parvient. Tout droit venu de son passé, il annonce de terribles événements : la sorcière Jennesta, leur ancienne maîtresse, a survécu. Ses pouvoirs sont de nouveau aussi grands que sa cruauté, et elle entend exterminer tous les orcs, où qu’ils se trouvent.
On s’en doute, seuls les orcs de la bande des Renards sont assez courageux et têtus pour se dresser contre elle. Ralliant ses vétérans et une poignée de novices pour combler les trous, Stryke se lance dans une quête folle afin de sauver sa race une fois de plus. Et quiconque se dressera sur son chemin passera un très mauvais moment. Cette fois-ci, pas de quartier !

Critique

Par Gillossen, le 14/09/2008

On croyait leurs aventures terminées pour de bon et les avoir vu gagner un repos bien mérité, mais voici les orcs de retour… Et David Gemmell nous le promet : « que de l’action » ! Et, qui plus est, notons qu’avec ce roman, Bragelonne se permet même de publier une traduction avant la sortie anglaise de l’ouvrage ! Soulignons ce concours de circonstances mais aussi cet effort. 
Pour le reste… Rien n’a vraiment changé. Les ingrédients utilisés par l’auteur et par la bande de Stryke sont exactement les mêmes que dans le cadre de la première trilogie mettant en scène ces orcs, l’effet de surprise en moins. 
Malgré l’astuce du jeu de mots qui nous arrache aisément un sourire, le roman se montre moins malin que son titre. On n’a rarement fait plus paresseux que le retour d’un grand méchant que l’on croyait vaincu, pour commencer… Et pour le reste, peu de descriptions, beaucoup de dialogues, et de l’action, encore et toujours. Et une nature orque finalement pas plus creusée que précédemment, malgré l’ouverture de certaines pistes. 
La recette fonctionnera probablement encore avec certains lecteurs, voire de nombreux amateurs du genre. Mais il n’y a pas d’injure à faire remarquer que l’on reste sur notre faim, et c’est peu de le dire. 
Vite lu, vite oublié, Stan Nicholls ne semble pas plus y croire que nous, comme si l’auteur se trouvait en pilotage automatique. 
Bien que tout prêt à ne pas mettre en doute son envie sincère de retrouver ces héros les plus célèbres, c’est la déception qui domine, quand bien même on ne s’attendait pas de sa part à une révolution.
Que ce soit sur le fond ou la forme.

 

4.5/10

Discuter de Armes de destruction magique sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :