Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Les Psaumes d'Isaak > Antiphon


Antiphon

Tome 3 du cycle : Les Psaumes d'Isaak
ISBN : 2352945062
Catégorie : Aucune
Auteur/Autrice : Ken Scholes

Les temps anciens ne sont pas morts. Les sbires des rois-sorciers s’opposent toujours à l’ordre androfrancien.
Nebios, l’adolescent qui a assisté à la destruction de Windwir, sillonne les déserts du monde à la recherche de la Grande Bibliothèque. Tandis que le fantôme de son père lui apparaît pour le mettre en garde, il est pourchassé par d’étranges guerriers.
Jin Li Tam, la reine des Neuf Maisons Sylvestres, affronte quant à elle des ennemis au sein de ses fidèles. Ces derniers affirment que son fils est l’Enfant de la Promesse annoncé par leurs Évangiles. Ils sont persuadés que l’avènement de l’Impératrice Écarlate est imminent.
Tapis dans leurs abris, les derniers survivants de l’ordre androfrancien se préparent à répondre à la mélodie qui s’échappe d’un croissant argenté dans le Désert Bouillonnant…

Critique

Par Gillossen, le 21/09/2011

Avec ce troisième tome, Ken Scholes confirme qu’il est décidément une sublime découverte dans le domaine de la fantasy épique, et, pour une fois, les « blurbs » choisis par l’éditeur sont avérés.
Lamentation avait été une excellente surprise, Cantique la confirmation que l’on tenait là un futur cycle de haut vol et Antiphon (de même que la nature de l’Antiphon lui-même, et ce n’est rien de le dire…) ne fait qu’attiser un peu plus notre envie de découvrir la suite.
Les protagonistes déjà bien connus de cette toile tragique s’étoffent encore au fil des épreuves auxquelles ils sont confrontés, quand ils ne révèlent pas de nouvelles facettes de leur personnalité, le cadre devient toujours plus épique sans perdre de vue la nature intime d’une bonne partie des interactions de ses intervenants, l’intrigue se fait plus profonde et plus intense… Et, surtout, Ken Scholes conserve un sens de la formule et de l’à-propos, alors que l’auteur ne se contente pas de multiplier les cliffhangers de fin de chapitre. Il n’est pas question d’esbroufe ici.
Cela dit, le roman, tous comme les deux tomes précédents, réussit à ne jamais être austère, malgré la propre exigence de l’auteur à son égard. Au contraire, il se dévore, porté par un véritable souffle.
Difficile donc de le considérer comme un volume de transition, ce qu’il demeure dans l’absolu, tant il y a matière à trouver son bonheur ici pour tout amateur de fantasy. Car il faut avouer que les perspectives et les promesses offertes par Requiem, le prochain tome, sont aussi riches que mystérieuses.
Et que l’univers baroque de Ken Scholes, aussi puissamment évocateur que brillamment mis en scène, demeure assurément l’un des points forts du cycle, teinté d’éléments flirtant avec la science-fantasy, voire la science-fiction, parfaitement maîtrisé et de plus en plus abouti mais aussi excitant, qu’il soit question du plaisir de lecture immédiat ou bien des (nouvelles) pistes qu’il nous ouvre.
Un incontournable du moment.

8.5/10

Discuter de Antiphon sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :