Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Anno Dracula


Anno Dracula

ISBN : 978-235294606-9
Catégorie : Aucune
Auteur : Kim Newman (Proposer une Biographie)

Le comte Dracula n’est pas mort à la fin du roman de Bram Stoker.
Il a épousé la reine Victoria, et règne sur la Grande-Bretagne. Le vampirisme se répand, et les simples mortels sont mal vus. Dans cette version de Londres du XIXe siècle, des prostituées vampires se font assassiner par un mystérieux homme aux scalpels d’argent.
Au coeur de l’enquête se croisent des personnages aussi légendaires que le docteur Jekyll, Moriarty, Fu Manchu ou encore le club Diogène.

Critique

Par Zedd, le 25/11/2012

« Magnifique. Une lecture obligatoire » proclame l’auteur multiprimé Neil Gaiman dès la couverture ; « Le thriller vampirique du siècle » surenchérit l’éditeur parisien Bragelonne en quatrième. Une formule reprise et détournée par l’un des chroniqueurs du très respectable site elbakin.net qui conclut quant à lui « le thriller vampirique du siècle ? Peut-être pas… Mais assurément l’une des plus belles contributions au genre ».
Publié une première fois en France en l’an 1992 par les éditions J’ai Lu, Anno Dracula fait partie de ces romans cultes qui, tandis que certains crient au chef-d’œuvre, se voient boudés par le grand public. Toutefois, plutôt que de se jeter sur la suite « médiocre » de Dracula écrite par l’officiel petit-neveu de Bram Stoker – ou alors, c’est l’inverse… –, celui-ci ferait mieux de s’intéresser à la bibliographie de Kim Newman. En effet, ce dandy anglais est l’un des éminents spécialistes du cinéma de genre, c’est-à-dire qu’il n’a pas visionné Twilight à plusieurs reprises, peut-être même pas une seule fois. Et cela se voit, en mélangeant des grandes figures de la littérature britannique du 19e – Sherlock Holmes, Docteur Jekyll & Mister Hyde, Dracula – des personnalités réelles et des personnages qui lui sont propres, il nous offre un roman qui mêle uchronie, fantastique et steampunk dans une ambiance tout à la fois pesante, brumeuse et londonienne.
Comme il l’explique dans l’annexe placée en fin d’ouvrage, l’auteur anglais s’est approprié les codes du genre, sans pour autant tomber dans la parodie ou le pastiche. Bien au contraire, loin de ployer sous les multiples références – le danger dans ce genre d’exercice, son univers brille de tempérament, jamais de prétention, toujours respectueux de ses modèles, tout en parvenant à s’en distinguer. Anno Dracula ou quand « jeu littéraire » rime avec « œuvre populaire ». Anno Dracula ou comment à partir d’une idée simple mais brillante – et si Dracula avait émigré dans l’Angleterre victorienne – et avec du talent, on peut offrir à la littérature vampirique l’une de ses plus belles représentations.
Avec cette magnifique édition director’s cut, il n’appartient qu’à vous de faire de ce roman culte un roman à succès, et même une trilogie, puisque deux suites existent. Et si elles ont déjà été traduites dans nos contrées, elles ne traînent que sur les étagères des bouquinistes, et attendent patiemment qu’une âme charitable vienne les dépoussiérer.
Alors, Anno Dracula, le thriller vampirique du siècle ? Peut-être pas… Mais assurément l’une des plus belles contributions au genre.

8.0/10

Discuter de Anno Dracula sur le forum.