Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Almuric


Almuric

ISBN : 978-235294853-7
Catégorie : Aucune
Auteur : Robert E. Howard

Après Les Dieux de Bal-Sagoth et Les Ombres de Canaan, voici le dernier des trois volumes réunissant tous les textes d’horreur et d’heroic fantasy de Robert E. Howard, le créateur de Conan le Cimmérien. Au sommaire, le mythique roman Almuric, mais également les derniers textes mettant en scène James Allison, et « Nekht Semerkeht », un texte hanté par le suicide, que Howard écrivit dans le mois qui précéda sa mort.
Comme tous les autres ouvrages de la collection, cette édition élaborée par Patrice Louinet se fonde sur des textes intégraux et non censurés, et est superbement illustrée par Stéphane Collignon.

Critique

Par Gillossen, le 20/10/2015

Avec ce douzième et dernier volume consacré à l’oeuvre de Robert E. Howard, le travail de Patrice Louinet chez Bragelonne touche à sa fin dans le cadre de cette collection. L’occasion bien sûr de le saluer une fois de plus ! On ne soulignera jamais assez à quel point Patrice Louinet s’est impliqué et a permis à Howard de toucher un nouveau public, sans parler d’améliorer une image encore fragile et sujette aux clichés. 
Avec Almuric, il faut bien comprendre toutefois que nous n’avons pas affaire au meilleur d’Howard sur le plan littéraire et Patrice Louinet le reconnaît sans ambages. Il n’est pas question pour lui de tenter de nous tromper sur la marchandise. On retrouve avant tout ici un Howard prêt à expérimenter, dans le cadre de textes pas toujours très aboutis, même s’il reste souvent son énergie et certaines de ses thématiques de prédilection. Louinet démystifie aussi pas mal d’idées reçues concernant le texte qui donne son nom à ce volume, Almuric : non, nous n’avons pas affaire à un grand roman oublié. Et si Howard s’inspire de Burroughs, il est plus question dans le cas présent de Caspak que des aventures de John Carter. 
Pas de surprise, ces travaux, portés sur l’horreur et l’heroïc fantasy, ne sont pas majeurs, ni vitaux pour l’amateur de Robert E. Howard. Vous pouvez vous en passer, certes (encore que ce volume permet notamment de s’intéresser à la dimension “réincarnation” de ses écrits). Mais il nous font regretter néanmoins la quasi-disparition de tout un pan de la littérature de l’imaginaire, et pas seulement de romans de “planetary romance”. Parfois, on aimerait bien respirer entre deux romans prétendumment GrimDark ou des clones du Trône de Fer, évidemment. L’un dans l’autre, une majorité de textes - avec un éclairage tout particulier quand ils s’avèrent de jeunesse - méritent tout de même au moins un coup 
d’œil. Qui plus est, les ajouts de Patrice Louinet sont toujours aussi passionnants, par exemple cette fois-ci en ce qui concerne la relation entre Howard et Lovecraft, deux auteurs que tout oppose en apparence, ou, comme de façon plus habituelle, les relations de travail entre Howard et les magazines à qui il proposait ses textes. 
Bref, un ajout de qualité dans une collection qui aura su maintenir son niveau d’exigence de bout en bout. Et ce même si, en toute logique, on ne vous invitera pas à commencer par celui-ci si vous souhaitez découvrir Robert E. Howard !  

7.5/10

Discuter de Almuric sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :