Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Abraham Lincoln - chasseur de vampires


Abraham Lincoln - chasseur de vampires

Titre VO: Abraham Lincoln : Vampire Hunter

ISBN : 978-236270028-6
Catégorie : Aucune
Auteur : Seth Grahame-Smith (Proposer une Biographie)

Si Abraham Lincoln est mondialement connu pour avoir sauvé l’Union et libéré des millions d’esclaves, sa lutte sans merci contre les morts-vivants est demeurée secrète pendant presque deux cents ans, jusqu’à ce que Seth Grahame-Smith ne tombe sur Le Journal Secret d’Abraham Lincoln. À l’aide de ce journal, Seth reconstitue la véritable histoire du plus grand président américain, dans un style biographique digne d’un David McCullough. Pour la première fois, il révèle la vérité cachée derrière la guerre de Sécession, ainsi que le rôle des vampires dans l’édification, l’essor et la quasi-chute des États-Unis d’Amérique.

Critique

Par Gillossen, le 12/04/2011

Avec Orgueil et préjugés et zombies, on ne peut pas dire que Seth Grahame-Smith avait su vraiment convaincre son lectorat potentiel.
Avoir ajouté quelques passages gore au texte sublime de Jane Austen n’avait pas de quoi le faire bien voir de ses fans, et il était facile, à juste titre, de le taxer de faire preuve d’un opportunisme plutôt affligeant. Mais on pouvait au moins lui reconnaître le mérite d’avoir eu cette idée, de l’avoir portée, et d’avoir su créer un véritable ramdam, lançant une tendance qui persiste encore aujourd’hui.
Alors, en voyant arriver Abraham Lincoln, chasseur de vampires… Autant dire que l’on n’en attendait pas grand-chose ! Même si l’engouement est toujours aussi présent, avec la mise en chantier rapide d’un film produit par Tim Burton. Est-ce pour cela, parce que l’on en espérait rien ou presque, que ce roman, et on peut bien parler de véritable roman pour le coup, constitue finalement une (petite) surprise, dans le bon sens du terme ? Sans doute en partie.
Mais l’auteur démontre à tout le moins avec cet ouvrage qu’il peut réellement concevoir un roman, au-delà d’un simple concept, aussi fort ou surprenant soit-il. Alternant extraits de journal intime et narration plus classique, Seth Grahame-Smith nous place dans les pas d’Abraham Lincoln, figure iconique en diable de l’histoire américaine. Pour le coup, un tel concept était plutôt ardu à maîtriser et l’auteur réussit à ne pas tomber dans la gaudriole, contrairement à ce que l’on aurait pu légitimement redouter.
Certains passages, notamment dans l’adolescence du personnage principal, sont même des plus réussis. La narration choisie s’avère une bonne idée et le roman est d’ailleurs plutôt bien écrit, ce qui là encore a tendance à surprendre, il faut bien l’admettre.
Sur un plan plus général, Grahame-Smith se joue avec un malin plaisir de l’Histoire avec un grand H, mais aussi de la petite, nous replongeant dans cette époque troublée, créant un arrière-plan inquiétant et construit avec une certaine habileté.
Bien entendu, tout n’est pas parfait : finalement, le roman en lui-même apparaît un peu vain et quelques allusions ne toucheront probablement d’ailleurs pas ou peu les lecteurs français. De même, on peut se demander si l’auteur ne s’emballe pas un peu trop de temps en temps, à l’image de certaines allusions historiques (peut-on vraiment tout détourner ?) ou bien encore des toutes dernières pages de l’ouvrage, franchement risibles quand celui-ci finit par se prendre un peu trop au sérieux.
On parle bien d’un président des États-Unis chasseur de vampires, non ?

7.0/10



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :