Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Livre des lunes > 17 lunes


17 lunes

Titre VO: Beautiful Darkness

Tome 2 du cycle : Le Livre des lunes
ISBN : 978-201201831-0
Catégorie : Jeunesse
Auteur : Kami Garcia (Proposer une Biographie)
Auteur : Margaret Stohl (Proposer une Biographie)

Lena Duchannes est poursuivie par une malédiction familiale qui fait d’elle un être surnaturel doté de pouvoirs puissants. Mais, même si elle a réussi à éviter le choix entre Bien et Mal durant la terrible nuit de ses seize ans, Lena est de nouveau confrontée aux forces magiques à l’approche de ses dix-sept ans. Effrayée, elle s’éloigne malgré elle d’Ethan Wate, son petit-ami. Pour la protéger, Ethan va devoir explorer le monde de secrets anciens que cache Gatlin.

Critique

Par Aléthia, le 27/11/2010

Dix-sept lunes, dix-sept ans, choisir entre Noir et Blanc, l’or pour oui, le vert pour non, dix sept ans et pas un de plus. Malgré sa seizième lune révolue, Lena n’a pas été appelée. Mais une nouvelle chanson vient lui rappeler qu’elle n’est pas libre. Lorsque la dix-septième lune viendra, Lena devra choisir entre Lumière et Ténèbres. Mais sait-elle qui elle est ?
C’est sur cette interrogation que nous retrouvons Lena, Ethan et le Monde des Enchanteurs. Écrire la suite d’un roman à succès peut être un exercice périlleux, surtout quand il y a une telle attente des lecteurs, mais Margaret Stohl et Kami Garcia ont relevé le défi haut la main.
Dans 17 lunes, nous retrouvons tous les éléments qui ont fait le succès de 16 lunes et sa richesse par rapport à nombre de publications Y/A. La critique de la vie à Gatlin, petite bourgade du Sud des États-Unis, est toujours aussi acerbe et percutante. La description de la foire annuelle est en cela un vrai bonheur ! Gatlin semble aussi loin du reste des États-Unis que le monde des Enchanteurs l’est du monde « normal ». Pourtant, une nouvelle fois, les auteurs se sont appuyés sur une connaissance empirique de cette partie du monde.
Dans 17 lunes, les références littéraires sont toujours autant de clefs pour comprendre la psyché des personnages. Après des références à Bukowski, Jon Krakauer et un hommage appuyé à Harper Lee dans le précédent tome, les deux auteurs ont choisi de saluer Robert Louis Stevenson, Walt Whitman, Robert Frost et Neil Gaiman !
Ethan et Lena vivent des moments difficiles, ce qui donne un ton plus sombre au roman, mais la présence de personnages secondaires savoureux offre au lecteur l’équilibre nécessaire entre rire et larmes. Link et les Sœurs sont en cela un élément essentiel de la réussite de ce roman. Leurs interventions sont drôles, percutantes et décalées et on ne peut que saluer le travail de traduction de Luc Rigoureau sur les répliques de Sœurs. Et n’oublions pas Lucille Ball !
17 lunes a néanmoins su se démarquer de son prédécesseur. Si 16 lunes mettait en avant l’histoire d’amour entre Lena et Ethan, 17 lunes fait la part belle au surnaturel dans la tradition du Southern Gothic. Le monde des Enchanteurs livre quelques uns de ses (surprenants) secrets et de nouvelles forces font leur apparition alors que magie et vaudou s’entremêlent.
Certains reprocheront peut-être quelques facilités au niveau de l’intrigue, mais rien qui ne puisse gâcher votre plaisir si vous avez aimé 16 lunes.
Une nouvelle fois, Margaret Stohl et Kami Garcia nous offrent un roman que l’on a du mal à reposer avant d’en avoir tourné la dernière page. Une réussite !

8.0/10

Discuter de 17 lunes sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :