Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Manga Fantasy > The heroic legend of Arslân > Les splendeurs d'Ecbatâna


Les splendeurs d'Ecbatâna

Tome 1 du cycle : The heroic legend of Arslân
ISBN : 2368521720
Catégorie : Manga
Auteur : Yoshiki Tanaka (Proposer une Biographie)
Dessinateur : Hiromu Arakawa (Proposer une Biographie)

À la frontière de l’Orient et de l’Occident se trouve le prospère royaume de Parse tenu d’une main de fer par le redoutable roi Andragoras. Avec sa frêle carrure et son maniement approximatif des armes, difficile pour le jeune prince Arslân de revendiquer son statut d’héritier du trône. Alors âgé de 14 ans, il va prendre part à sa première bataille afin de repousser l’envahisseur dans la plaine d’Atropathènes. Un jour marqué du sceau de l’infamie qui fera basculer à jamais son destin et celui du royaume de Parse.

Critique

Par Sylvadoc, le 22/05/2015

Véritable phénomène au Japon, déjà culte pour certains, The Heroic Legend of Arslân se décline désormais en manga (et aussi en animé et en jeux vidéo désormais). L’on est dès lors en droit de se demander si la transition est réussie.
Assurément elle l’est, et le choix du mangaka n’y est pas étranger. Hiromu Arakawa arrive en effet à retranscrire le souffle du roman grâce à un découpage des planches intelligent, une économie de trait bienvenue ainsi qu’à une technique du in media res maîtrisée. Les personnages sont charismatiques, les paysages sentent bon la Perse antique telle que l’on se plaît à l’imaginer.
Toutefois ce n’est pas assez pour nous acquérir complètement. En effet, le scénario n’est point original pour deux écus (même si la quête du héros a été inversée), la galerie de personnage classique (on y retrouve tous les succédanés des shonens habituels) et les ficelles ressemblent un peu trop à des cordes.
En somme, ce premier tome donne assez pour qu’on veuille lire la suite, mais n’arrive pas à nous surprendre assez pour qu’on l’attende avec impatience. La puissance des images ainsi que des dialogues bien troussés suffiront cependant à vous conquérir. Probablement.
Signalons enfin que le premier tirage bénéficie d’une édition limitée qui comporte une belle interview de l’auteur et de la mangaka, ainsi que quatre pages d’illustrations en couleur.
Du plus bel effet.

6.0/10

Discuter de Les splendeurs d'Ecbatâna sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :