Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Manga Fantasy >Samidare, Lucifer and the Biscuit Hammer

Samidare, Lucifer and the Biscuit Hammer

Titre VO: Hoshi no Samidare (Ce Cycle est Terminé)

Auteur : Satoshi Mizukami (Proposer une Biographie)
Samidare, Lucifer and the Biscuit Hammer

Samidare Tome 1

Yûhi Amamiya est un étudiant tout ce qu’il y a de plus ordinaire ou presque… Un matin, il se retrouve nez à nez avec Lord Noi Crezent, un lézard doué de parole qui lui demande de devenir son Maître-Chevalier et accessoirement de sauver la terre d’une terrible menace !
Mais cela serait d’une banalité crasse s’il ne fallait, en plus, aider la Princesse Samidare (sa voisine en fait) en lui jurant loyauté et obéissance (rien que ça !!). Mais quel est donc l’objectif secret de la jeune fille ?!

Samidare, Lucifer and the Biscuit Hammer

Samidare Tome 2

Yûhi Amamiya est un étudiant à l’université tout ce qu’il y a de plus normal, mais il se réveille un matin avec un mystérieux lézard dans sa chambre lui demandant de sauver la Terre de la destruction. Avant qu’il n’ait le temps de refuser, il se voit confier un anneau aux pouvoirs de télékinésie… Mais c’est sa voisine, Samidare, qui vient lui sauver la vie face aux marionnettes de boue qui tentent de le tuer. Yûhi jure alors loyauté à cette jeune fille dont le seul objectif est de faire disparaître la Terre de ses propres mains. C’est à ce moment que fait son apparition Hangestu, le chevalier Chien. Ce dernier commence alors l’entraînement intensif de Samidare…

Samidare, Lucifer and the Biscuit Hammer

Samidare Tome 3

Yûhi Amamiya est un étudiant à l’université tout ce qu’il y a de plus normal, mais il se réveille un matin devant un mystérieux lézard qui lui demande de sauver la Terre de la destruction. Avant qu’il n’ait le temps de refuser, il se voit confier un anneau au pouvoir de télékinésie… Mais c’est sa voisine, Samidare, qui vient lui sauver la vie face aux marionnettes de boue qui tentent de le tuer. Yûhi jure alors loyauté à cette jeune fille dont le seul objectif est de faire disparaître la Terre de ses propres mains. 
Yûhi a du mal à se remettre de la mort de Hangetsu. C’est à ce moment que les chevaliers Corbeau et Cheval font leur apparition…

Samidare, Lucifer and the Biscuit Hammer

Samidare Tome 4

Yûhi Amamiya est un étudiant tout ce qu’il y a de plus normal ou presque… puisqu’il se voit confier la lourde tâche de sauver la Terre et de protéger la princesse Samidare des Incantateurs et de leurs marionnettes de boues qui tentent de les tuer. Muni d’un anneau lui procurant un pouvoir de télékinésie et de sa bonne volonté à s’entraîner dur pour devenir un chevalier digne de ce nom, Yûhi jure loyauté à cette princesse dont le seul objectif est de détruire la planète de ses propres mains.
Tous les chevaliers animaux sont enfin réunis.Le combat contre l’Incantateur ultime commence enfin !

Samidare, Lucifer and the Biscuit Hammer

Samidare Tome 5

Après le chevalier-chien et le chevalier corbeau, c’est au tour du chevalier-cheval de faire son apparition ! Yuhi perdra-t-il le coeur de la princesse au profit de son rival autoproclamé ? Arriveront-ils à cacher leurs intentions aux autres chevaliers ? Et surtout, de quelle couleur sera la culotte de la princesse aujourd’hui ?

Samidare, Lucifer and the Biscuit Hammer

Samidare Tome 6

Yûhi Amamiya est un étudiant à l’université tout ce qu’il y a de plus normal… ou presque.
Il se réveille un matin devant un mystérieux lézard qui lui demande de sauver la Terre de la destruction. Avant qu’il n’ait le temps de refuser, il se voit confier un anneau au pouvoir de télékinésie… Mais c’est sa voisine, Samidare, qui vient lui sauver la vie face aux marionnettes de boue qui tentent de le tuer. Yûhi jure alors loyauté à cette jeune diablesse dont le seul objectif est de faire disparaître la Terre de ses propres mains. Il s’entraîne quotidiennement pour devenir un chevalier digne de ce nom. 
Tous les chevaliers mystiques se réunissent et entament leur combat contre l’Incantateur ultime. Anima se réveille brusquement et transforme le chevalier cheval en chevalier légendaire… C’est alors que fait son apparition devant le reste de la troupe la neuvième marionnette de boue… !

Samidare, Lucifer and the Biscuit Hammer

Samidare Tome 7

Yûhi Amamiya est un étudiant à l’université tout ce qu’il y a de plus normal… ou presque.
Il se réveille un matin devant un mystérieux lézard qui lui demande de sauver la Terre de la destruction. Avant qu’il n’ait le temps de refuser, il se voit confier un anneau au pouvoir de télékinésie… Mais c’est sa voisine, Samidare, qui vient lui sauver la vie face aux marionnettes de boue qui tentent de le tuer. Yûhi jure alors loyauté à cette jeune diablesse dont le seul objectif est de faire disparaître la Terre de ses propres mains. Il s’entraîne quotidiennement pour devenir un chevalier digne de ce nom. 
Durant le combat des Chevaliers contre Animus, le chevalier Souris Tarô Kusakabe perd la vie… Pour le venger, la Mante religieuse, Hanako Sorano, se lance à corps perdu dans une confrontation contre la marionnette aux neuf yeux responsable de la mort de son ami d’enfance…

Samidare, Lucifer and the Biscuit Hammer

Samidare Tome 8

Yûhi Amamiya est un étudiant à l’université tout ce qu’il y a de plus normal… ou presque.
Il se réveille un matin devant un mystérieux lézard qui lui demande de sauver la Terre de la destruction. Avant qu’il n’ait le temps de refuser, il se voit confier un anneau au pouvoir de télékinésie… Mais c’est sa voisine, Samidare, qui vient lui sauver la vie face aux marionnettes de boue qui tentent de le tuer. Yûhi jure alors loyauté à cette jeune diablesse dont le seul objectif est de faire disparaître la Terre de ses propres mains. Il s’entraîne quotidiennement pour devenir un chevalier digne de ce nom. 
Anima commence à montrer sa véritable personnalité, alors que Nagumo et Hakudô se transforment en chevaliers légendaires. Taiyô, lui, devient le chevalier Fresberg après avoir éliminé la marionnette aux dix yeux. Le combat final entre les chevaliers et Animus se rapproche, ainsi que la dernière épreuve pour Yûhi le chevalier lézard !

Samidare, Lucifer and the Biscuit Hammer

Samidare Tome 9

Yûhi Amamiya est un jeune étudiant indifférent à tout, qui regarde le monde tourner… Enfin… il le regarDAIT tourner ! Car un beau matin, il est tiré du lit par un lézard bavard qui prétend être un chevalier et qui l’implore d’empêcher un marteau géant de s’abattre sur la terre !! Chargé de sauver le monde, Yûhi doit en plus protéger Samidare, une princesse qui se révèle obstinée et dix fois plus énergique que lui… Plan galère ? Complètement. D’autant plus
que pour combattre les monstres envoyés par les mystérieux « Incantateurs », Yûhi se voit attribuer un pouvoir de télékinésie pas franchement impressionnant…

Samidare, Lucifer and the Biscuit Hammer

Samidare Tome 10

Yûhi Amamiya est un étudiant à l’université tout ce qu’il y a de plus normal… ou presque.
Il se réveille un matin devant un mystérieux lézard qui lui demande de sauver la Terre de la destruction qui plane au-dessus d’elle sous la forme de Biscuit Hammer, un gigantesque marteau fabriqué par Animus l’Incantateur. Avant qu’il n’ait le temps de refuser, il se voit confier un anneau aux pouvoirs de télékinésie… Mais c’est sa voisine, Samidare, qui vient lui sauver la vie face aux marionnettes de boue qui tentent de le tuer. Yûhi jure alors loyauté à cette jeune diablesse dont le seul objectif est de faire disparaître la Terre de ses propres mains. Il s’entraîne quotidiennement pour devenir un chevalier digne de ce nom.
Biscuit Hammer a enfin été détruit aux dépens d’Animus !! Mais c’est sans compter sur Samidare qui révèle à tous son intention secrète de faire disparaître la Terre… Voici le dénouement tant attendu !


Critique

Par Aya Sakuraba, le 13/01/2014

Samidare, Lucifer and the Biscuit Hammer est un parfait shonen (comme c’est d’ailleurs indiqué sur la couverture), respectant bien les codes du genre. Ainsi, on assistera à une suite de combats, opposant nos héros à des ennemis de plus en plus puissants, le tout saupoudrés de discours sur l’amitié et la justice, ainsi que sur l’importance de se surpasser, et que, tant qu’on en a la volonté, tout est possible et réalisable. Un pour tous et tous pour un.
Pourtant, malgré ce schéma d’apparence assez classique, cette série se démarque assez rapidement des classiques du genre, notamment par son cynisme, ainsi que par les personnalités particulières de certains des protagonistes. Ainsi, nous apprendrons par exemple à la fin du premier chapitre (non, il ne s’agit pas d’un gros spoiler), que le but ultime de Samidare, l’héroïne du manga, est de détruire la Terre, après avoir réussi à la sauver des coups du Biscuit Hammer. Le plus intéressant est alors que l’auteur parvient à justifier son raisonnement d’une telle manière, que l’on en vient immédiatement à se ranger du côté de la princesse, de même que Yûhi, le narrateur et personnage principal de l’histoire.
Si l’on devait décrire la série simplement, le terme « surprise » conviendrait parfaitement. En effet, Satoshi Mizukami dirige de main de maître son scénario, et s’ingénue sans cesse à étonner ses lecteurs, comme il le dit lui-même dans la préface du volume 4 : « Mais je ne me décourage pas et je continue à dessiner dans mon appartement sombre et étroit dans le seul et unique but de vous surprendre un peu plus à chaque page ». Même si la conclusion finale de l’histoire est sans doute la plus attendue, il arrive à nous prendre à contre-pied tout au long de la saga, dernier volume compris. Un autre gros point fort de cette série est son humour omniprésent, très agréable et varié, et qui permet d’alléger le ton de l’histoire lorsque celui-ci devient trop sérieux, voire dramatique. D’ailleurs, bien que l’auteur nous présente une histoire et un monde suivant des règles du jeu et un système de magie original, le lecteur ne sera jamais confronté à de lourdes explications durant plusieurs pages. Satoshi Mizukami est parvenu à morceler les informations, les répartissant tout au long de son manga, de même que les flashbacks sur ses personnages, qui ne durent que le temps nécessaire à expliquer une situation.
Sur le chapitre des dessins, ceux-ci sont très efficaces. On reconnaît immédiatement les différents personnages. Les visages sont particulièrement expressifs, ce qui est appréciable, car l’auteur en joue beaucoup, et il n’est pas rare de voir les protagonistes afficher des expressions totalement différentes sur les dix cases que peut compter une page. De même, les mouvements et les combats sont très bien rendus. Bien que la série soit relativement récente (2005 au Japon), le découpage des cases est très classique pour un shônen, ce qui correspond bien au style de dessin un peu old-school. On est donc là bien loin du style graphique du trio dominant de la dernière décennie Bleach/One Piece/Naruto, ce qui n’est pas pour déplaire. On remarquera également que le style de l’auteur s’améliore au fur et à mesure des volumes, pour atteindre son apogée dans le 10ème qui est tout simplement superbe. L’évolution est assez simple à constater, ne serait-ce qu’en comparant les diverses couvertures des volumes.
À ce sujet, l’éditeur Ototo propose depuis mars dernier des couvertures alternatives, entièrement en couleurs, et donnant une impression plus fantasy et sombre. Cependant le choix est laissé aux lecteurs d’afficher ces nouvelles couvertures ou celles, originelles, sur fond blanc, vu que les deux sont fournies avec chaque volume.
En conclusion, Samidare, Lucifer and the Biscuit Hammer est l’histoire du passage à l’âge adulte. On suivra donc les péripéties de plusieurs adolescents, Samidare, Yûhi, Hanako, Tayô, qui se battent contre leur enfance, personnifiée par Animus, et qui évoluent sous l’influence des adultes, pour rentrer eux-mêmes à leur tour dans l’âge adulte. L’auteur ne se limite donc pas à un simple shônen enchaînant les combats, mais propose également une histoire derrière, des réflexions, qui conviendront tout autant à un jeune lectorat qu’à des adultes. Une œuvre qui se laisse savourer à tout âge.

8.0/10

Discuter de Samidare, Lucifer and the Biscuit Hammer sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :