Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Manga Fantasy >Magdala, Alchemist Path

Magdala, Alchemist Path

Titre VO: Magdala de Nemure (Ce Cycle est En Cours)

Auteur : Isuna Hasekura (Proposer une Biographie)
Dessinateur : Arisaka Ako
Magdala, Alchemist Path

Magdala Tome 1

Sur le chemin des terres mystiques de Magdala, la rencontre d’un alchimiste avec une mystérieuse religieuse vêtue de blanc…
« Je suis ici pour vous surveiller. »
Un monde où les hommes ne pensent qu’à élargir leurs conquêtes par la découverte de nouvelles techniques… C’est à cette époque que l’alchimiste Kûsla rencontre une jeune religieuse nommée Fenesis, venue surveiller ses travaux à son arrivée dans la ville de Gulbetti. Mais cette dernière cache un invraisemblable secret…
Fantasy et alchimie se mêlent dans cette histoire qui vous entraîne vers Magdala !

Magdala, Alchemist Path

Magdala Tome 2

La vérité sur Fenesis éclate au grand jour… Mais dans quel but cette mystérieuse nonne aux oreilles de félin vient retrouver Kûsla durant la nuit ?
« Ceci est sans doute le résultat… des péchés commis par mes ancêtres ».
Le secret de la mort de Thomas découvert, Kûsla se retrouve confronté à un terrible dilemme… Quelle route doit-il suivre ? Sur qui peut-il compter pour atteindre enfin Magdala, la terre de ses rêves ?

Magdala, Alchemist Path

Magdala Tome 3

Un savoir-faire secret pour lequel Irène, la dirigeante de la guilde des forgerons de Gulbetti, semble éprouver un attachement tout particulier…
Irène est au courant des méthodes de fabrication de l’acier légendaire de Damas, et Kûsla essaie par tous les moyens de lui faire avouer, mais elle semble prête à tout pour protéger ses connaissances…


Critique

Par Aya Sakuraba, le 14/07/2014

Magdala, Alchemist Path n’est pas une œuvre anonyme. Le manga reprend  en effet la toute dernière série de Light Novel d’Isuna Hasekura (Spice&Wolf).  C’est d’ailleurs la toute première œuvre d’Hasekura à ne pas s’intéresser à l’économie. En effet, bien que son parcours ne l’ait pas destiné spécialement à s’intéresser à l’économie – Hasekura est actuellement étudiant en physique – ses ouvrages précédents, qui lui ont donné une reconnaissance internationale, s’intéressent de près au sujet. Ils offrent au lecteur une vulgarisation sur l’économie médiévale dans Spice&Wolf (publié également chez Ototo), ou sur le monde du trading dans le Visual Novel World End Economica (distribué par Kawasoft en France), deux ouvrages que je ne saurais que trop vous recommander.

Loin de ces considérations économiques, Magdala, Alchemist Paths’intéresse - comme son nom l’indique -  à l’alchimie, et plus particulièrement à la chimie, dans sa branche métallurgique. Faisant donc fi de considérations pécuniaires, l’histoire nous plonge dans un pays tripartite, plongé dans la  guerre. On y comprend donc aisément l’utilité de ces recherches, utiles pour la production de nouvelles armes. Nous sommes donc invités à suivre le parcours de deux alchimistes, Kûsla et Weyland, travaillant ensemble sous la tutelle de Fenesis, dépêchée par l’Eglise pour les surveiller.

Bien que le thème abordé puisse faire penser à une autre série célèbre, Fullmetal Alchemist, il est difficile de trouver d’autres rapprochements entre ces deux œuvres. Ainsi, oublions les métamorphoses de matériaux par simple imposition des mains, l’approche de l’alchimie dans Magdala, Alchemist Path est beaucoup plus proche de la réalité. Les protagonistes réaliseront notamment une purification du zinc par distillation, afin de pouvoir poursuivre leurs recherches. Pour autant, l’auteur ne s’éparpille pas en nous faisant un cours complet, les éléments scientifiques restant ornementaux.

C’est surtout l’ambiance donnée par Hasekura à son œuvre qui lui confère tout son charme. Dès les premières pages, le lecteur comprend que les alchimistes sont dangereux et manipulateurs. Ils sont donc craints par la population, à la manière des sorciers ou rebouteux, qui les voit comme un mal nécessaire, mais qu’il vaut mieux garder éloigné de soi le plus possible. Cette atmosphère de danger, de méfiance, de dissimulation, rôdera tout le long du premier volume, et tout particulièrement entre les trois personnages principaux. L’enjeu de ces premiers rapports entre eux est donc de parvenir à marquer leur territoire – chacun chez soi et les secrets seront bien gardés – ainsi que si possible d’arriver à prendre l’ascendant sur les autres en les manipulant. Si Weyland et Kûsla ont l’air de maîtriser ce jeu, la naïve Fenesis donne plutôt l’impression de subir le rythme de la partie. Ces bras de fer se jouent également à un niveau plus élevé, particulièrement entre l’Ordre des Chevaliers, qui protège les deux alchimistes, et l’Eglise, dirigeant Fenesis, les deux factions les plus puissantes du pays. D’ailleurs, tout comme dans Spice&Wolf, la religion a une importance énorme dans l’univers de Magdala, Alchemist Path. Il y sera à de très nombreuses reprises fait référence, et on sent au fil de la lecture son influence pour la population. Ceci contribue pour beaucoup à faire comprendre la position instable des alchimistes, à un âge où les croyances et les superstitions sont la norme.

Graphiquement, l’œuvre est plutôt réussie. On sent que l’artiste, Ako Arisaka, n’a pas encore des années de pratique derrière elle, aussi quelques personnages secondaires sont parfois un peu brouillons. Mais dans l’ensemble les cases sont soignées. On remarquera qu’un un soin tout particulier a été apporté aux deux personnages principaux, Kûsla et Fenesis, tout au long de l’œuvre. Ako Arisaka étant à la base illustratrice, et ne s’étant mise aux mangas que l’année dernière, on peut de toute manière s’attendre à une évolution de son style graphique.

Pour conclure, Hasekura nous propose encore une fois une œuvre très prometteuse, dans laquelle on se plonge avec plaisir et curiosité. Même si le concept de Magdala, une sorte d’Eden pour les alchimistes arrivés au terme de leur quête, est encore un peu flou, le début du voyage est réussi, et nous pouvons laisser l’auteur nous guider vers Magdala en toute confiance. Nous verrons si, comme le graphisme de son titre nous l’indique, il réussira à changer le plomb en or.

 

7.5/10

Discuter de Magdala, Alchemist Path sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :