Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Manga Fantasy >Kamuya Ride

Kamuya Ride

Titre VO: Kamuya Ride (Ce Cycle est En Cours)

Auteur : Hisa, Masato (Proposer une Biographie)
Traducteur : Fujimoto Sakoto
Kamuya Ride

Kamuya Ride - 1

Dieux, monstres, magie, combats et intrigues royales… bienvenue dans les temps mythiques de la naissance du Japon.
Japon, vers l’an 400. Le Royaume s’embrase. La révolte gronde chez les chefs de clans locaux, opposés aux maîtres du pays, la dynastie Yamato. Pour réprimer la rébellion, une armée est envoyée par le Roi avec à sa tête son propre fi ls, Yamato Takeru. Cependant, les troupes comme le prince subissent une lourde défaite dans leur périple vers l’Ouest. Le jeune homme ne doit son salut qu’à l’intervention d’un étrange combattant, Kamuya Ride, qui s’attaque à ce qui semble être la source de la dissidence : d’anciennes divinités soudain revenues des limbes. Yamato Takeru découvre que derrière les complots, se cachent les Dieux des différentes provinces du Japon, endormis depuis le début du règne des Hommes. C’est donc l’équilibre du Royaume tout entier qui est menacé…

 


Critique

Par Benedick, le 19/10/2019

Hisa Masato (Jabberwocky, Area 51) a acquis une solide réputation de mangaka talentueux, que ce soit dans son pays d’origine ou à l’international, mais aussi à la fois chez les passionnés de mangas et les amateurs de bandes dessinées au sens large. Au premier abord, ce succès est amené par une patte artistique unique, intégrant subtilement des codes graphiques des comics et soutenue par une excellente maîtrise des aplats noir et blanc. Mais la réussite finale est établie par une réelle capacité de l’auteur à construire des histoires captivantes malgré des partis pris de départ frisant la série B opportuniste, voir la série Z indigeste. La nouvelle série de Hisa, Kamuya Ride (2017), est de la même graine. Sauf qu’ici le mangaka quitte les lieux communs de la fantasy urbaine pour ceux de la fantasy épique prémédiévale.
L’histoire se déroule à l’époque Yamato, le passé antique du Japon avant l’établissement de la culture féodale des Samourais. Cette période est fondamentale dans l’histoire japonaise, car c’est à partir de cette période que les Japonais développent leur mythe et leur croyance endémique à base d’entités conceptuelles surnaturelles côtoyant les communs des mortels et les familles impériales prétendument d’essence divine. Hisa Masato, par son style graphique marqué mais précis, propose une évocation claire et puissante de ces temps anciens où la magie était à la fois à la marge et omniprésente. Et c’est là que le twist intervient ! Car, sans dévoiler les identités secrètes, un héros va se transmuter pour combattre avec détermination et stratégie tout ce que la magie peut comporter de « souillée » et de « pervertie ». Ceux qui connaissent la franchise japonaise télévisée Kamen Rider (48 ans d’existence au Japon) reconnaîtront les habiles récupérations, que ce soient les techniques de combat ultra dynamiques ou les origines dramatiques de cet archétype de super héros Japonais. Cependant, le mangaka ne se contente pas de clins d’œil méta-textuels paresseux. Non, l’assimilation est assumée au premier degré et exploite magistralement la dimension sérielle et la théâtralité de la série télévisée dont elle s’inspire. De toute manière, par sa longévité, sa durabilité et son adaptation permanente à l’air du temps, Kamen Rider est une des œuvres les plus influentes de la culture populaire Japonaise. Et Hisa Masato prouve encore une fois sa capacité à magnifier les mythes anciens et modernes pour offrir une œuvre singulière et enthousiasmante.

7.5/10

Discuter de Kamuya Ride sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :