Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Manga Fantasy >Genzo le Marionnettiste

Genzo le Marionnettiste

(Ce Cycle est Terminé)

Auteur : Yuzo Takada (Proposer une Biographie)
Genzo le Marionnettiste

Genzo le Marionnettiste, Tome 1

Genzo a vu sa jeune épouse mourir dans des conditions horribles. Depuis, il ne ressent plus aucune émotion et n’arrive plus à insuffler le moindre sentiment humain aux pantins qu’il crée ; ses yeux ont perdu leur éclat et il peut voir les âmes errantes de ceux qui ne sont pas morts en paix. C’est en venant en aide aux gens qui le lui demandent que Genzo va obtenir le repos de ces âmes troublées et par là-même de la sienne.

Genzo le Marionnettiste

Genzo le Marionnettiste, Tome 2

Genzo va se retrouver confronté à quatre nouvelles énigmes. A chaque fois, il nous montre à quel point son cœur est grand et sa bienveillance infinie, quand il s’agit de sauver des petites gens et même de hauts personnages mis à mal…

Genzo le Marionnettiste

Genzo le Marionnettiste, Tome 3

Genzo se rend sur l’île du clan Urakami afin de décliner le travail commandé par le seigneur des lieux, Sugoroku Tsukada. Mais au retour, il est pris en embuscade par des pirates qui recherche le trésor du clan Urakami. En sauvant de la noyade Chiyomaru le fils du seigneur Tsukada, Genzo se voit mêler à cette sombre affaire.
Car Chiyomaru est en fait Kiyone la fille unique de l’amiral Urakami et serait la clé de ce fabuleux trésor recherché par Maria Kurusu, chef des pirates qui clandestinement construit un bateau armé de canons afin de prendre possession du domaine maritime. Pour cela elle n’a pas hésité pas à s’allier à des marchands portugais…
Afin de sauver la jeune fille, Genzo accepte l’offre de Tsukada sama et modèle une marionnette à l’effigie de Chiyomaru…

Genzo le Marionnettiste

Genzo le Marionnettiste, Tome 4

Maria Kurusu a enlevé Kiyone qui est censée détenir la clé du fabuleux trésor des Urakami. Genzo bien que blessé est parti sauver la jeune fille, avec à sa suite Otsuru et Kikuhime. Dans sa folie destructrice et vengeresse, Maria veut couler la flotte du Régent partie à envahir la Corée, s’alliée au Portugais et ainsi gouverner le pays. Genzo et ses amis vont tout tenter pour l’arrêter et part la même occasion faire que Kiyome s’accepte enfin, en tant que jeune fille…


Critique

Par Macros, le 27/12/2001

Les histoires qui composent l’apaisement de Genzo sont à la fois cruelles et poétiques, le ton alternent entre le sombre et le léger. Yuzo Takada y peint l’homme, capable de tomber dans les vices les plus sombres que peut receler l’âme humaine, mais aussi l’homme fragile et digne de pitié, prêt à tout pour atteindre la rédemption.
Genzo, accompagné de la fière et jeune princesse - amoureuse de lui - Kiku Nagashima, va ainsi redresser les torts là où il passe, permettant le repos des âmes des morts, pour enfin faire la paix avec lui-même. Les dessins, cela dit parfois un peu maladroits, rendent bien compte de la sensibilité qu’apporte l’auteur à son oeuvre, qui ne se veut pas non plus moralisatrice au possible.
Si on peut regretter le délai entre chaque volume, (dépendante de la parution japonaise, très aléatoire) on retrouve néanmoins avec plaisir des personnages profonds et charismatiques, de même qu’un trait soigné.
Le tome 4 met fin à l’énigme concernant le clan Urakami… Et ce cinquième volume clot désormais la série pour de bon !

7.0/10

Discuter de Genzo le Marionnettiste sur le forum.


Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :